Les choix de France Info, France info

Michel Teulet : "La construction de logements est un parcours du combattant"

C'était une des promesses de campagne de François Hollande : créer 500.000 logements par an. Pour dynamiser un secteur de l'immobilier qui pâtit de la crise, le gouvernement veut accélérer la construction de logements neufs. Un projet de loi est présenté aujourd'hui par Cécile Duflot en conseil des ministres. Le point de vue d'un maire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Des constructions pas si évidentes

A Gagny comme ailleurs on manque de logement, "parce
que construire des logements est un acte un peu compliqué
", explique Michel
Teulet, maire UMP de Gagny (Seine-Saint-Denis), président de l'Association des
maires d'Ile-de-France
. "Ce n'est pas un refus des maires comme on le dit
parfois, mais créer des logements c'est avoir des terrains disponibles, faire
face à l'affront des certaines associations qui ne souhaitent pas de
construction, trouver les financements nécessaires. C'est un peu un parcours du
combattant.
"

Du bureau au logement

Cécile Duflot traque les bureaux vides, 3,5 millions de mètres
carrés inoccupés rien qu'en région parisienne, dit-elle. La ministre veut
pouvoir les transformer en logements.

"Ce n'est pas LA solution mais cela peut-être une
solution provisoire. Il ne faut pas aller trop loin dans ce domaine parce qu'actuellement
la France est en difficulté économique, et il ne faudrait pas que le jour où la
crise s'arrête on soit en manque de bureaux,
" déclare Michel Teulet.

Des bâtiments plus hauts

La ministre prône un assouplissement des règles concernant
la densité maximale de population afin de grignoter en hauteur par endroits en
ajoutant quelques étages à des bâtiments peu élevés.

"Cela peut être une piste intéressante mais tout dépend du bâtiment.
Est-ce que les fondations ont été faites pour supporter deux étages de plus,
est-ce que l'immeuble à la place d'accueillir un ascenseur, est-ce que les
places de stationnement vont pouvoir être augmentées... ? Il y a un certain
nombre de problèmes à mettre sur la table pour voir la faisabilité de telles
opérations,
" explique Michel Teulet.

"Dans la plupart des villes on manque de places de stationnement. Si on augmente le nombre de logements avant les transports
on va trouver davantage de véhicules sans place de stationnement.
"

Limiter les recours abusifs

Le projet de loi prévoit de limiter les recours abusifs lorsque des permis de construire sont déposés. Pour le maire de Gagny, c'est une mesure positive car les recours infondés entravent la construction de nouveaux logements.

La gestion du PLU

Dans le projet de loi, un aspect qui concerne directement
les maires : les plans locaux d'urbanisme (PLU) ne seraient plus gérés par les
communes mais par les communautés de communes, pour essayer d'être plus
cohérent.

"Dans leur très grande majorité, les maires veulent conserver leurs prérogatives en matière de PLU. Un maire qui n'a
plus la maîtrise du PLU n'a plus la vision de l'avenir de sa commune. Ce projet
doit aider les maires à faire du logement, mais ne doit pas leur retirer des
pouvoirs pour les recentraliser.
"

(©)