Cet article date de plus de neuf ans.

Hanna Rosin : "La fin des hommes"

écouter (10min)
Les femmes sont en train d'éclipser les hommes, selon la journaliste américaine Hanna Rosin. Elle publie en France "The End of Men", aux éditions Autrement. "The End of Men" est un succès aux Etats-Unis où il a provoqué un grand débat.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Hanna Rosin explique que l'économie a beaucoup évolué, de sorte
que les femmes se préparent mieux. Elles ont des compétences, des qualifications
qui leur permettent de faire face rapidement quand les hommes ont un peu "les
pieds dans le sable".

"Tout ceci bouleverse notre manière de vivre : la
façon dont on tombe amoureux, de se marier, la façon d'élever nos enfants.
"

Dans de nombreux domaines, les femmes gagnent un peu plus de
terrain chaque année. "Au milieu des années 90, on a vu une égalité
en terme de réussite universitaire et puis tout à coup, les femmes ont surpassé
les hommes. La démarcation se fait en primaire, puis en secondaire.
"

Une évolution familiale

Hanna Rosin a enquêté dans le monde du travail mais aussi
dans les familles. Elle distingue deux grandes figures : plastic woman et
carton man. "Il y a une vraie transformation qui se fait dans la sphère
publique. Au fil des décennies la nouveauté apparaît pour les femmes alors que
les possibilités restent constantes pour les hommes.
"

Présentation de l'éditeur : Mauvais à l'école,
inadapté, déprimé, vieillissant : "Carton man" a perdu tous ses repères. Il
est dépassé par "Plastic woman", plus riche, plus ambitieuse, plus
polyvalente, plus diplômée aussi. La fin de la domination masculine a sonné !

Partout dans le monde et pour la première fois de notre histoire, nous
assistons à un incroyable basculement social et culturel. Les signes sont
tangibles : plus de femmes saoudiennes doctorantes, plus de Chinoises au volant
de Ferrari rouges, plus d'Indiennes femmes d'affaire, une Islandaise et une
Sud-Coréenne à la tête de leur gouvernement. Dans le monde occidental,
l'appétit et les pratiques sexuelles des femmes feraient pâlir les pires
machos.
À quoi bon garder un homme à la maison ?

Lire un extrait de The End of Men

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.