Les aventuriers, France info

La route 66, un mythe qui reprend vie

 La Route 66, aux Etats-Unis, est considérée comme un monument national.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

 La Route 66, aux Etats-Unis, est considérée comme un monument national. Pendant une
soixantaine d'années, ce cordon de bitume a servi de support à l'histoire de
l'Amérique. Jusqu'en 1984 où la Route a été trahie par les highways bien plus
larges. Ce sont alors des milliers de personnes, commerçants, mécaniciens,
hôteliers, qui se sont retrouvés sans travail. Des villages entiers ont été abandonnés.

Deux frères, Frédéric et Nicolas Reitzaum ont utilisé cette Route 66
comme prétexte pour rencontrer des Américains. Cela donne un peu plus d'une
vingtaine de portraits réunis dans un album paru chez Hugo et Compagnie : La
Route 66
, tout simplement.

Quelques
exemples : entre Chicago et Los Angeles, Frédéric et Nicolas ont croisé une
famille d'Amish, cette communauté qui vit à l'écart de la société moderne. Leur
mode de vie n'a pour ainsi dire pas changé depuis que leurs ancêtres sont
arrivés d'Europe au XVIIIe siècle. Ils parlent toujours un dialecte
allemand et n'acceptent pas d'être pris en photo. A tel point qu'en lieu et
place de leur photo d'identité, figure l'empreinte digitale de leur pouce.

Il y a aussi
cet avocat qui part en croisade contre les erreurs judiciaires. Dans son état,
au Texas, il faut dire qu'un chien peut désigner un coupable. Et que des juges
estiment que c'est plus fiable que l'ADN. L'avocat, Jeff Balckburn, estime
qu'un condamné sur dix est innocent dans les prisons du Texas.

Il y a encore
ces anciens du Vietnam qui roulent sur des motos rutilantes pour entretenir la mémoire
de leurs camarades disparus au combat dans les années 70.

Frédéric
Reitzaum et son frère Nicolas nous montrent ainsi une Amérique de contrastes et
de passions, une Amérique chaleureuse malgré ses excès. Et la Route 66 reste le
bon ruban à dérouler...

"Aujourd'hui,
elle fascine encore énormément toutes les générations. On voit des vieux sur
des motos, des types qui ont l'âge de mon père ! C'est une route qui est
toujours aussi vivante et encore plus vivante qu'il y a 20 ans, parce que cette mythique bande de bitume qui était un peu tombée à l'abandon a été
remplacée par des autoroutes, donc on a fini par ne plus l'entretenir. Et il y
a eu des sursauts dans certains états de gens qui ont créé des associations de
protection de la Route 66 en disant : ça appartient au patrimoine des
Etats-Unis. Et c'est essentiellement dans l'ouest où elle a été à nouveau
soignée, donc sortie de terre, et ces sursauts citoyens ont permis, à l'ouest,
de faire ressurgir des villes."

Peu à peu, en
effet, la Route 66 voit ses motels, ses enseignes, ses garages reprendre un
peu de fraicheur, juste pour entretenir le mythe.

(©)