Cet article date de plus de neuf ans.

Jour anniversaire de l'abolition de l'esclavage: Louis-Georges Tin veut obtenir des "réparations"

écouter (10min)
Alors que la France célèbre aujourd'hui les 165 ans de l'abolition de l'esclavage, certaines associations demandent des réparations pour les descendants d'esclaves.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

L'abolition de l'esclavage a beau être un état de fait, d'autres formes d'avilissement semblent subsister un peu partout dans le monde. Claire Fochel a enquêté sur ces nouvelles formes d'esclavage "moderne".

Louis-Georges Tin est président du CRAN, le Conseil Représentatif des Associations Noires. Il vient de publier chez Stock "Esclavage et réparations ", livre dans lequel il développe les raisons qui le poussent aujourd'hui à exiger de la part de l'Etat, et même d'une banque qui aurait profiter de la traite négrière, des réparations, qui peuvent être, selon les cas, morales ou financières.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.