Cet article date de plus de neuf ans.

"Liquidations à la grecque", un polar au coeur de la crise

écouter (5min)
"Liquidations à la grecque", de Petros Markaris, publié au Seuil vient de recevoir le prix du polar européen du Point 2013. Une plongée au cœur de la crise qui touche l'Europe.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Invité: Christophe Onot-dit-biot; Directeur adjoint de la rédaction du Point.

 

 

Petros Markaris a été couronné le week-end dernier au
festival Quai du polar de Lyon. C'est une star dans son pays, grand humaniste,
qui a été scénariste du réalisateur Théo Angelopoulos, qui est spécialiste de
Bertold Brecht, et qui a traduit Goethe en grec, et qui est aussi un très grand
auteur de polar.

Liquidation à la grecque nous plonge en plein dans cette
crise qui frappe l'Europe. On est même au cœur de cette crise, puisque l'histoire
se déroule en Grèce. Une Grèce qui va pouvoir relever la tête en lisant ce
livre qui réalise ce qui doit être l'un des plus grands fantasmes du citoyen
grec en ce moment sommé de se serrer la ceinture au delà du supportable : le
meurtre d'un ancien banquier, retrouvé décapité.

Un polar, reflet de la pression économique

S'il y a l'enquête, avec les pressions politiques, la
chasse au meurtrier, il y a surtout la crise, omniprésente dans le livre. Cela
montre bien que de tous les genres, le polar, ou plus largement le roman noir
est bien le genre qui se frotte le plus au réel.

Petros Markaris montre comment les grecs se sont
illusionnés, la volée de crédits qui s'est abattue sur la péninsule grecque et
ses habitants, la période de l'argent facile, leur difficulté à payer l'impôt.

Mais il nous permet de réviser nos notions économiques
puique les victimes sont issus de la banque ou des agences de crédit, et qu'il
est question de remboursement de dettes, il nous explique tout cela.

Lire un extrait de Liquidation à la grecque

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.