Le zoom culture, France info

Aux bonheurs du domaine public

C'est le début de l'année 2014 et les bacs se remplissent de rééditions à bas prix de chansons de 1963. Bertrand Dicale nous explique pourquoi...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Nous parlons aujourd'hui du domaine public phonographique. Il s'agit tout
simplement des milliers, des dizaines de milliers d'enregistrements
discographiques qu'il est absolument licite de reproduire librement – y compris
pour en faire le commerce. Autrement dit, au bout de cinquante ans, tous les
disques peuvent être reproduits.

C'est-à-dire que, tout à fait légalement, vous pouvez éditer sous forme
de CD, de disques vinyles, de cassettes audio si ça vous chante, ou de mettre
en ligne, tout ce qui a été publié il y a plus de cinquante ans, et cela en
France ou à l'étranger. Ce qui fait foi, c'est la date de production, cette
indication au dos des pochettes de disques avec une date et la lettre P dans un
petit cercle. Donc, depuis le 1er janvier 2014, nous avons le droit
– vous, moi, n'importe qui – de reproduire tous les disques qui portent ce
petit P à côté de la date 1963.

 

Dans cette chronique, vous entendez des
extraits de :

Tous les garçons et les filles de mon âge par Hardy (1963)

He's So Fine par The Chiffons (1963)

L'Ecole est finir par Sheila (1963)

Da Dou Ron Ron par The Crystals (1963)

Si j'avais un marteau par Claude François (1963)

Biche ô ma biche par Franck Alamo (1963)

La Bamba par
Trini Lopez (1963)

La Javanaise par Serge Gainsbourg (1963)

One After 909 par The Beatles (enregistrement de 1963)

The Times They Are A-Changin' par Bob Dylan (1964)

 

Et quels sont les disques de 1964 qui, en 2015,
vont tomber dans le domaine public ?

Les Copains d'abord de Georges Brassens

Les Bonbons de Jacques Brel

Verlaine et Rimbaud et Ferré 64 de Léo Ferré

The Animals de The Animals

Joan Baez 5 de Joan Baez

Sht Down vol. 2 et All Summer Long des Beach
Boys

A Hard Day's Night et Beatles For Sale des
Beatles

Crescent de John Coltrane

The Times THey Are a-Changin' et Another Side of
Bob Dylan
de Bob Dylan

Getz-Gilberto #2 de Stan Getz et Joao Gilberto

The Rolling Stones et 12 x 5 des Rolling
Stones

Wednesday Morning 3 AM de Simon & Garfunkel

Where Did Our Love Go des Supremes

Five Live Yardbirds des Yardbirds

Il y a fort à parier que bon nombre d'entre eux
fassent l'objet d'opérations commerciales au cours de cette année...

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

Vous pouvez aussi retrouver sur le
site de France Info les quarante-deux épisodes de notre série d'été
La Face cachée des
tubes.

Pendant le Tour de France, nous vous
avons proposé, en vingt-trois épisodes, la chronique Ces chansons qui
font le Tour
.

(©)