Le vrai du faux, France info

Thierry Lepaon (CGT) dit-il vrai sur les salaires des fonctionnaires ?

Le futur secrétaire général de la CGT affirme que "les fonctionnaires ont perdu en moyenne 13% de leur salaire dans les 10 dernières année". Vrai ou faux ? Réponse ici.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Faux

Les statistiques de l'INSEE le prouvent.
Mais avant toute chose, on peut se demander d'où vient le chiffre de Thierry Lepaon. De toute évidence, le futur leader de la CGT a fait un calcul assez simple. Il a d'abord cumulé les hausses du point d'indice de la fonction publique depuis 10 ans : 6% au total. Ensuite, il a calculé l'inflation cumulée depuis 10 ans, à savoir 19%.
19% d'inflation - 6% de hausse du point d'indice = 13 % de perte pour les fonctionnaires en 10 ans. Un raisonnement qu'on peut comprendre.

Stagnation des salaires

Sauf qu'il ne s'agit pas exactement de revenus salariaux. Les chiffres de l'INSEE sur 10 ans (arrêtés à 2010) révèlent que les revenus salariaux moyens des fonctionnaires ont progressé de 1,4% en tenant compte de l'inflation. Une quasi stagnation. On est passé de 20.914 euros par an en 2000 à 21.212 euros en 2010.
La différence entre le chiffre de Thierry Lepaon et celui de l'Insee a plusieurs  explications. Laurence Rioux, chef de la division salaire à l'Insee, rappelle que "la rémunération des fonctionnaires est composée d'abord d'un traitement indiciaire. Mais à ce traitement peuvent s'ajouter d'autres éléments de rémunération, par exemple des primes ou des heures supplémentaires. Par ailleurs, la fonction publique vieillit, et donc, le traitement indiciaire, qui évolue avec l'ancienneté, va progresser avec le vieillissement de la population".         

Public/Privé

Pendant la même période (2000–2010), les revenus salariaux dans le privé ont plus progressé que chez les fonctionnaires (+9%), mais avec un niveau moyen qui restait moins élevé que dans le public (19.074 euros dans l'année en 2010).
Tous ces chiffres ne sont que des moyennes. Les différences de revenus entre fonctionnaires et salariés du privé ont des explications multiples, dont celle-ci, que rappelle l'Isee : la structure de qualification est différente entre le privé et le public. Il y a 18% de cadres dans le privé et 36% dans la fonction publique d'Etat par exemple, ce qui fait monter la moyenne salariale des fonctionnaires.

(©)