Le vrai du faux, France info

Ségolène Royal : "20.000 tonnes de médicaments rejetés dans la nature"

La ministre de l'Ecologie dénonce le rejet de 20.000 tonnes de médicaments non utilisés dans l'environnement. Mais Ségolène Royal oublie que les trois quarts de ces médicaments sont en fait recyclés.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(D'après Ségolène Royal, 20.000 tonnes de médicaments sont rejetés dans l'environnement © Maxppp)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ségolène Royal a raison sur la masse de médicaments non utilisés. Cette année, d'après l'association Cyclamed, les Français se sont débarassés de 19.200 tonnes de médicaments. Pour être plus concret, un foyer français a jeté en moyenne un peu moins de 360 grammes de médicaments, soit l'équivalent de 700 cachets d'aspirine classique. C'est beaucoup, même si le total de médicaments non utilisés a diminué de près de 4.000 tonnes en quatre ans. 

Mais la ministre de l'Ecologie a tort d'affirmer que ces médicaments non utilisés sont rejetés dans l'environnement. Sur les 20.000 tonnes, les trois quarts sont en fait récupérés dans les pharmacies. Ils sont ensuite incinérés dans l'un des 52 centres homologués, même s'ils ne sont pas périmés. C'est la loi depuis fin 2008. Cyclamed affirme que l'incinération de ces médicaments permet d'assurer l'alimentation en énergie de 7.000 logements. 

2.000 piscines olympiques pour un cachet d'aspirine

Ceci dit, 5.000 tonnes de médicaments échappent au recyclage. Et une partie d'entre eux se retrouvent effectivement dans la nature. L'Anses, l'Agence nationale de la sécurité sanitaire, a réalisé des relevés en 2011 dans les rivières et les nappes phréatiques. Résultat : dans un quart des échantillons d'eaux traités, on retrouves le plus souvent des molécules d'un anxiolytique, d'un antiépileptique ou d'ibuprofène.

Par contre, les doses sont extrêmement faibles. Pour obtenir l'équivalent d'une dose thérapeutique d'aspirine avec de l'eau de robinet, il faudrait ingérer l'équivalent du volume de 2.000 piscines olympiques en une seule journée.

Sources

Décret n° 2009-718 du 17 juin 2009 relatif à la collecte et à la destruction des médicaments à usage humain non utilisés

Code de la santé publique, section 7 : Médicaments à usage humain non utilisés

Médicaments non utilisés, ministère de la Santé

Campagne nationale d'occurrence des résidus de médicaments dans les eaux destinées à la consommation humaine, Anses 2011

Une croissance de la collecte des mnu en 2013, Cyclamed

(D'après Ségolène Royal, 20.000 tonnes de médicaments sont rejetés dans l'environnement © Maxppp)