Le vrai du faux, France info

Royal : "Les écoles maternelles françaises gratuites, c'est unique au monde"

Selon la ministre de l'Ecologie, la France est le seul pays au monde à pratiquer la gratuité à l'école maternelle. Ségolène Royal y voit un pan prépondérant de la politique familiale dans le pays. Mais quelle est la réalité de cette affirmation ?

(Ségolène Royal dit-elle vrai sur les écoles maternelles dans le monde ? © REUTERS/Charles Platiau)

"Les écoles maternelles françaises gratuites, c'est unique au monde ", affirmait vendredi la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal. Une affirmation erronée, qui repose en fait sur une extrapolation. Car si la France peut être enviée pour son système pré-élémentaire de qualité, d'autres pays très proches proposent aussi la scolarisation gratuite en maternelle.

En Italie, par exemple, l'école maternelle est facultative et gratuite dans les écoles publiques. Certes, le privé occupe la majorité du terrain. En Angleterre, des municipalités financent des écoles publiques pour l'accueil gratuit des enfants de moins de cinq ans - âge auquel la scolarité est obligatoire outre-Manche, contre six ans en France - mais là aussi le privé, voire l'élitiste, tient le haut du pavé. En Espagne enfin, la gratuité existe aussi, même si les écoles privées - et notamment catholiques - sont nombreuses. 

L'éducation a un coût dans les grands pays

Cependant, il est vrai que de grands pays industrialisés ont un système éducatif totalement différent de celui de la France. Un système où l'argent garantit la meilleure éducation. Aux Etats-Unis, chaque Etat gère ses écoles, et les "pre-schools" sont parfois très chères. Comme en Allemagne, où les fameux "kindergarten" ont un coût parfois exorbitant pour les parents. Enfin, le Japon est aussi un exemple parlant ; dans l'archipel, l'élitisme est la règle dès trois ans, et la plupart des écoles maternelles, ou plutôt des structures d'accueil dans les grandes villes, sont payantes.

En comparaison, le système français est bien plus développé : plus de 2,5 millions d'enfants fréquentent, entre 2 et 6 ans, l'une des 15.400 écoles maternelles. Et le taux de scolarisation des 3-6 ans frôle les 100 %. Surtout, le gratuit est la norme, puisque le privé occupe une part négligeable dans ces chiffres. Mais la différence majeure avec d'autres pays, c'est que ce dernier n'est dans la plupart des cas pas un choix "par défaut" face à un service public défaillant.

(La France championne de la scolarisation en maternelle © Idé)

Sources

Eurypedia, base de données de l'Union européenne sur l'éducation

Site Internet de l'Insee, thématique "Education"

Le Plus numérique du Vrai du Faux

Nous sommes en Russie, à Moscou plus précisément. Depuis plusieurs jours, une information étonnante circulait sur les réseaux sociaux : un panneau publicitaire aurait provoqué plus de 500 accidents en 24 heures dans la vill Il faut dire que la publicité en question représente… une poitrine féminine pour le moins avantageuse, et dénudée.

L’emballement a fonctionné à plein mais, dommage, pas de traces de cette série d’accidents à Moscou. Le coup marketing de la petite agence de communication a parfaitement fonctionné, comme le relate le site spécialisé Hoax Buster.

(Ségolène Royal dit-elle vrai sur les écoles maternelles dans le monde ? © REUTERS/Charles Platiau)