Pourquoi copier-coller un message pour protéger vos données Facebook ne sert (toujours) à rien ?

Un nouveau post invite une fois encore les utilisateurs à copier-coller un message pour éviter la réutilisation de leurs informations personnelles ou photos par Facebook. On vous explique pourquoi c’est inutile.

Article rédigé par
Enola Richet - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Illustration Facebook et fausses nouvelles 


 (RICCARDO MILANI / HANS LUCAS)

Vous l'avez peut-être remarqué sur votre mur Facebook, c’est le grand retour du copier-coller sur le plus célèbre des réseaux sociaux. Un nouveau post circule depuis plusieurs jours avec son lot de phrases incomplètes. Inspiré de messages similaires circulant sur Facebook depuis 2013, ce nouveau post invite les membres à le copier-coller pour empêcher le réseau de réutiliser les informations personnelles. Des données qui concernent des messages privés ou des photographies.

Message partagé sur Facebook (Septembre2020).  (CAPTURE D'ÉCRAN FACEBOOK / FRANCE INFO)

Le message invoque des articles du Code du Commerce Uniforme (UCC) pour imposer des "réserve de droits". Mais même dans " l’agitation du Covid" comme c'est marqué dans ce post , un copier-coller ne protège toujours pas de la réutilisation de vos informations personnelles par Facebook.

Facebook peut s'appuyer sur son règlement

En acceptant les conditions d’utilisations, chaque abonné donne à Facebook son autorisation pour consulter, recueillir et utiliser ses informations : photographies importées ou prises à partir de l‘appareil photo Facebook, messages privés, lieu de vie ou coordonnées GPS. 

Ces données personnelles, couplées aux activités des utilisateurs (participation à un évènement, like d’une page …) sont alors analysées par le système de Facebook, dans le but de mieux cibler les publicités présentées à chaque membre. "Nous fournissons aux annonceurs des rapports sur les types de personnes qui voient leurs publicités et sur les performances de leurs publicités, mais nous ne partageons pas d’informations permettant de vous identifier personnellement", précise Facebook dans ses conditions d’utilisation.

Toutes les plateformes du groupe concernées  

Plus encore, vos informations personnelles peuvent être récoltées et croisées sur toutes les plateformes du groupe Facebook, qui possède aussi Instagram et  WhatsApp. Ainsi, le réseau précise clairement dans ses conditions d'utilisation :  "Nous pouvons vous suggérer de rejoindre un groupe Facebook qui rassemble des personnes que vous suivez sur Instagram ou avec qui vous communiquez à l’aide de Messenger". Facebook ajoute néanmoins que "conformément au Règlement général sur la protection des données, vous avez le droit de consulter, de rectifier, de transférer et de supprimer vos données". 

Par ailleurs, ces posts avaient été épinglés dès 2014 par le gendarme français des données personnelles. La Commission nationale de l'informatique et des libertés  prévenait déjà que "ce type de message n’a aucune valeur juridique. Il ne garantit en aucun cas la protection de vos données, de vos créations, de vos photos publiées sur Facebook. Il ne sert donc à rien de  partager ce post sur votre mur."

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.