Le vrai du faux, France info

VRAI OU FAKE Non, le Conseil d'Etat italien n'a pas interdit les masques à l'école

Une page web de France Soir partagée plusieurs milliers de fois depuis ce week-end affirme que les masques sont désormais interdits à l'école en Italie. Une affirmation complètement fausse. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Article publié le 5 février 2021 sur le site France Soir.
Article publié le 5 février 2021 sur le site France Soir. (CAPTURE D'ÉCRAN)

C'est un bon exemple de désinformation. Le site France Soir a titré vendredi 5 février un de ses articles : "Italie : masques interdits à l’école, juge le Conseil d'État." La page web a été depuis partagée plusieurs milliers de fois sur les réseaux sociaux, elle a même été relayé par Florian Philippot, le président du parti Les Patriotes. Cette publication est souvent accompagnée de commentaires qui affirment que les Italiens "ont compris que les masques sont dangereux" et que "cette décision en est la preuve". Sauf que tout cette histoire est en grande partie fausse, la cellule Vrai du Faux vous explique. 

La justice italienne s’est prononcée sur un seul élève 

La justice italienne s'est bien penchée sur la question des masques à l'école et une décision existe bien. Cependant, ce que ne dit pas clairement l’article, et encore moins le titre, c’est qu’elle ne concerne qu’un seul enfant ! Le recours a été déposé par ses parents qui ont mis en avant ses difficultés respiratoires, certificats médicaux à l’appui. 

Le Conseil d'Etat, dont la décision est consultable en ligne, a donc décidé de dispenser cet enfant de porter son masque pendant les cours mais les juges italiens n’ont pas motivé ce choix sur des arguments scientifiques ou sur une supposée dangerosité des masques. Ils ont d’abord mis en avant un problème de forme, avec un retard de procédures dans l’examen du dossier. Les juges demandent aussi que la classe de cet élève soit équipée d'un oxymètre, un appareil relativement peu cher qui sert à contrôler le niveau d’oxygène pour pouvoir intervenir dès les premiers signes de difficultés respiratoires chez cet enfant. 

Cette décision ne conteste pas le port du masque chez les enfants en général 

Les avocats des parents ont reconnu dans la presse italienne que le décret du Conseil d'Etat ne fera pas jurisprudence, c’est-à-dire qu’il ne s’appliquera pas à tous les élèves. En clair, cette décision ne change pas grand-chose au protocole sanitaire dans les écoles italiennes. Les écoliers de plus de six ans vont continuer à porter un masque durant les cours, exactement comme en France.

Article publié le 5 février 2021 sur le site France Soir.
Article publié le 5 février 2021 sur le site France Soir. (CAPTURE D'ÉCRAN)