Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Oui, le niveau de vie médian des Français a baissé par rapport à 2008, mais il a aussi baissé sous Sarkozy

Brice Hortefeux a tenté de défendre Nicolas Sarkozy comme étant "l'homme du pouvoir d'achat", mais les chiffres ont eu raison de lui. La baisse du niveau de vie médian des Français était déjà effective sous le mandat de l'ancien chef de l'État.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoGérald RouxRadio France

Mis à jour le
publié le

Brice Hortefeux
Brice Hortefeux (RADIO FRANCE / CAPTURE D'ECRAN)

Les porte-paroles du parti Les Républicains affirment que leur victoire face aux candidats de la majorité présidentielle dans le Territoire de Belfort et dans la première circonscription du Val-d’Oise traduit une déception des électeurs vis-à-vis de la politique du gouvernement.

Brice Hortefeux, désigné comme premier conseiller de Laurent Wauquiez à la tête du parti, a déclaré que les électeurs avaient sanctionné l’action d’Emmanuel Macron, en particulier sur le pouvoir d’achat : "Il vante la hausse du pouvoir d'achat programmé, alors que le niveau de vie médian aujourd'hui se situe en deçà de celui de 2008, sous Nicolas Sarkozy".  

C'est vrai. Mais attention, c'est un "vrai" qui va faire plus de mal que de bien à Brice Hortefeux, et à l'action de Nicolas Sarkozy. Selon les derniers chiffres disponibles de l'INSEE, en 2015, le niveau de vie médian en France était en baisse par rapport à celui de 2008. Il était de 20 300 euros par an en 2015, contre 20 400 euros en 2008.

Une baisse sous le mandat de Nicolas Sarkozy

Qu’est ce qui cloche ? Quand on regarde les chiffres entre 2008 et 2015, on s'aperçoît que le niveau de vie médian est arrivé à un pic en 2008, mais la crise financière commence. Les chiffres entament une baisse en 2010, en 2011 et en 2012, sous le mandat de… Nicolas Sarkozy.

C'est faux. Brice Hortefeux veut mettre en avant l’ancien chef de l’État comme étant "l'homme du pouvoir d'achat", du niveau de vie médian au "top", mais sa démonstration se retourne contre lui, même s'il est indéniable que la crise économique mondiale a pénalisé la politique de Nicolas Sarkozy. Sous le quinquennat de François Hollande, le niveau de vie médian en France a stagné de 2012 jusqu’en 2014, puis a connu une hausse en 2015, l’année des derniers chiffres de l’INSEE.

En résumé. Pour atteindre son "pic" de 2008, le pouvoir d'achat augmentait depuis 1996, c'est-à-dire largement sous les mandats de Jacques Chirac, entouré de premiers ministres de droite, mais aussi un de gauche, Lionel Jospin. Nicolas Sarkozy, arrivé en 2007 à l’Elysée, a contribué, un temps, à cette progression jusqu'en 2008, avant d'assister au recul du niveau de vie médian jusqu’à la fin de son mandat.

Brice Hortefeux
Brice Hortefeux (RADIO FRANCE / CAPTURE D'ECRAN)