Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Oui, la présence d'une Poste ou d'une gare joue sur le niveau du Front national

Antoine Krempf passe au crible des faits repérés dans les médias et les réseaux sociaux. Aujourd'hui, les bureaux de Poste et le vote Front national.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Plus le nombre de services et de commerces est important, moins le score du Front national est élevé.
Plus le nombre de services et de commerces est important, moins le score du Front national est élevé. (JOEL SAGET / AFP)

L’eurodéputé EELV Yannick Jadot est inquiet de voir disparaître à terme des lignes de trains avec la réforme de la SNCF. Et notamment pour cette raison : "Imaginez, explique l’eurodéputé, des zones rurales ou vous n'avez plus le train ou vous n'avez plus de Poste. Déjà, plus de Poste + 10% le vote Front national. Plus de gare, +10% le vote Front national." La fermeture d'un bureau de Poste, la fermeture d'une gare doperait le score du Front national, d'après Yannick Jadot.

Yannick Jadot se base sur deux études de l’Ifop

C’est plutôt vrai mais cette affirmation mérite d’être précisée. L'eurodéputé s'est en fait basé sur deux études de l'Ifop publiées il y a tout juste deux ans. La première s'est penchée sur les résultats du FN dans le monde rural lors des dernières élections européennes. L'idée était de savoir ce qui semble ou non favoriser un score élevé du parti de Marine Le Pen... Et parmi les pistes, il y a cette question : vote-t-on plus ou moins Front national si on a une boulangerie, une épicerie, une pharmacie ou encore, donc, un bureau de poste dans son village. Pour quels résultats ?

Deux enseignements. D’abord, plus le nombre de services et de commerces est important, moins le score du Front national est élevé. Le vote FN dépasse les 30% dans les villages de moins de 500 habitants lorsqu'il n'y a rien, et tombe à 23,5% lorsque l'on y trouve au moins six commerces ou services de base. Ensuite, parmi les neuf commerces et les services étudiées, c'est effectivement la présence ou non d'un bureau de poste qui semble jouer le plus, mais moins que ce qu'affirme Yannick Jadot, avec environ trois points de plus pour le FN lorsqu'il n'y a pas de guichet.

Attention aux conclusions un peu rapides

Et pour les gares ? Est-ce que leur présence peut expliquer le score du Front national ? C'est ce que nous apprend une autre étude, toujours de l'Ifop, c'est qu'effectivement les communes éloignées d'une gare ou d'un gros axe routier en plus tendance à voter Marine Le Pen. En Seine-et-Marne par exemple, l'écart de voix est d'une dizaine de points, selon si la commune est desservie par le RER ou le Transilien. Donc le constat de Yannick Jadot est plutôt juste. Mais attention aux conclusions un peu rapides : ces études ne disent pas que le Front national a gagné des voix parce qu'un bureau de Poste ou une gare a fermé. Mais plutôt que les communes qui n'en n'ont pas semblent plus sensibles au FN que celles qui en ont. Et ce n’est pas tout à fait la même chose.

Plus le nombre de services et de commerces est important, moins le score du Front national est élevé.
Plus le nombre de services et de commerces est important, moins le score du Front national est élevé. (JOEL SAGET / AFP)