Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. Non, un nouveau texte sacré de la Bible n'autorise pas la pédophilie pour les fidèles

Antoine Krempf passe au crible des faits repérés dans les médias et les réseaux sociaux. Aujourd'hui, une vidéo qui laisse entendre que le pape François autoriserait les actes pédophiles. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le pape François fait l'objet de nombreuses fausses informations ces dernières semaines sur les réseaux sociaux. Des internautes lui prêtent plusieurs prises de positions douteuses. La première montre le souverain pontife s'exprimer dans un pseudo-reportage au sujet de la découverte d'un nouveau texte sacré de la Bible. Il légaliserait potentiellement la pédophilie pour tous les catholiques. "La délivrance est enfin arrivée", annonce le reportage, qui semble avoir été diffusé sur la chaîne d'info en continu CNEWS.

Mais c'est totalement faux. À aucun moment, la religion catholique ne tolère la pédophilie. Le logo de la chaîne est faux : il est indiqué Dnews, et non pas CNEWS. Ce faux reportage a été publié sur YouTube et a été visionné plus de 50 000 fois. Il s'agit d'un internaute friand de vidéos parodiques. Ce qui n'empêche donc pas des milliers de personnes de tomber dans le panneau.

Le Pape n'a pas annoncé l'annulation de la Bible

Après la découverte d'un nouveau texte sacré, voilà que le pape François aurait prononcé l'annulation de la Bible. C'est ce qu'affirme un article du site religion-orthodoxe.eu. 

Une capture d\'écran d\'un site annonçant l\'intention du Pape François d\'annuler la Bible.
Une capture d'écran d'un site annonçant l'intention du Pape François d'annuler la Bible. (CAPTURE D'ÉCRAN)

Pour justifier une telle décision, le pape aurait expliqué que "la Bible est totalement dépassée et qu'elle a besoin d'un changement radical, donc la Bible est officiellement annulée".

Une fois de plus, l'information est fausse. Pour le savoir, il suffit de remonter à la source, trouver qui a publié cette histoire en premier. En l'occurrence, il s'agit du site qui s'appelle 'There is news', qui se présente comme un site humoristique.

Ces fausses informations se propagent très vite sur Internet, car le Pape François a multiplié les prises de parole sur des sujets très divers : la sexualité, l'athéisme, les changements climatiques ou encore le divorce. Des terrains sur lesquels on ne l'attend pas toujours. Les auteurs de rumeurs en profitent pour inventer n'importe quoi.