Le vrai du faux, France info

Le vrai du faux. "Benoît Hamon a voté tous les textes budgétaires et soutient le CICE"

C'est en tout cas ce qu'affirme Najat Vallaud-Belkacem. La ministre de l'Education souhaite ainsi souligner que Benoît Hamon n'est pas si critique sur la politique économique du gouvernement. Sauf que...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Najat Vallaud-Belkacem affirme que Benoît Hamon soutient le CICE 
Najat Vallaud-Belkacem affirme que Benoît Hamon soutient le CICE  (MAXPPP)

Le ralliement en politique est souvent un exercice très périlleux pour ceux qui le pratique. Illustration avec Najat Vallaud-Belkacem. Pendant la campagne de la primaire à gauche, la ministre de l'Education a prend le parti de Manuel Valls, "seul véritable homme d'Etat" de la primaire.

Mais après la victoire de Benoît Hamon, Najat Vallaud-Belkacem a donc décidé de soutenir le candidat élu et l'assure sur France Inter le lundi 7 février : Benoît Hamon n'est pas si critique avec le bilan du quinquennat : 

"Remarquez quand même que Benoît Hamon a voté tous les textes budgétaires par exemple. Que Benoît Hamon a bel et bien soutenu le CICE. Donc, il n'y a pas de sujet pour moi."

Benoît Hamon a voté tous les textes budgétaires ?

Faux.

Contrairement à ce qu'affirme Najat Vallaud-Belkacem, le député des Yvelines s'est abstenu sur trois textes budgétaires après son départ du gouvernement : loi de programmation des finances 2014-2019, projet de loi de finances 2017 et 2015. Et voilà comment il justifiait son vote sur ce dernier lors d'une interview sur RFI fin 2014 : 

"J'ai fait le choix difficile de m'abstenir, qui est un choix cohérent avec les raisons pour lesquels je ne suis plus membre du gouvernement : un désaccord sur une politique économique qui privilégie la réduction de la dépense publique pour financer 40 milliards d'aides et de soutien aux entreprises."


Benoît Hamon: «Il y a un désaccord sur l... par rfi

Benoît Hamon soutient le CICE ?

Faux.

Benoît Hamon n'a pas vraiment changé d'avis concernant la politique économique menée pendant le quinquennat de François Hollande. 

Lors d'un déplacement en Lorraine vendredi 3 février, le candidat socialiste à la présidentielle s'est attaqué au... CICE, qu'il est donc censé soutenir d'après Najat Vallaud-Belkacem : 

"On ne peut plus avoir une politique de soutien à l'économie, qui se fasse sans contrepartie. Remarquez l'année dernière l'explosion de la distribution de dividendes, au moment où l'on fait du CICE. Ça veut donc dire qu'une grande partie des aides apportées aux entreprises a servi à augmenter la rémunération des actionnaires, pas les salaires, et pas aux créations d'emploi. Moi, je juge qu'une politique comme celle-là n'est pas bonne pour le pays."

Ceci dit, si Benoît Hamon a bel et bien reconnu des aspects positifs du quinquennat, notamment sur l'Education, Najat Vallaud-Belkacem a tort d'affirmer que son désormais candidat est en accord avec la politique économique menée par l'actuel gouvernement.

Najat Vallaud-Belkacem affirme que Benoît Hamon soutient le CICE 
Najat Vallaud-Belkacem affirme que Benoît Hamon soutient le CICE  (MAXPPP)