Le vrai du faux. Alcool, rencontres amoureuses, homosexualité... On fait le point sur ce qui est interdit (ou pas) lors de la Coupe du monde au Qatar

écouter (81min)

À quelques jours du début de la Coupe du monde au Qatar, des intox circulent dans certains grands médias français ainsi que sur les réseaux sociaux sur ce qui sera interdit pour les supporters dans ce pays.

Article rédigé par
Mathilde Bouquerel - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le stade 974, l'un des lieux qui accueillera les matches de la Coupe du monde 2022, le 9 novembre 2022 à Doha au Qatar. (KEITA IIJIMA / YOMIURI)

Plusieurs grands médias français ont relayé une même information selon laquelle les relations hors mariages seront interdites pour les supporters pendant la Coupe du monde au Qatar. Et sur Twitter, ces dernières semaines,  une image a beaucoup circulé : on y voit huit petits pictogrammes qui énumèrent des comportements interdits dans le pays qui accueille cette compétition, notamment la consommation d'alcool, les tenues vestimentaires "immodestes" ou encore le fait d'être homosexuel.

Pourtant c'est faux, au moins sur ce premier point : les supporters pourront bien consommer de l'alcool pendant la Coupe du monde, mais de manière très encadrée. Dans les stades, de l'alcool sera servi trois heures avant les rencontres et une heure après le coup de sifflet final. Seules les personnes de plus de 21 ans pourvus d'un billet d'entrée pourront en acheter. En revanche, il n'y aura pas d'alcool pendant les matches. Il sera également possible de s'en procurer dans la principale fan zone au centre de Doha, de 18 heures 30 à 1 heure du matin. La loi qatarienne autorise aussi certains hôtels et restaurants munis d'une licence à servir des boissons alcoolisées. Cependant attention : boire de l'alcool ou être en état d'ébriété sera interdit en dehors des fans zones et de ces établissements licenciés.

Les supporters tenus de s'habiller "modestement"

En revanche, il est vrai que les tenues vestimentaires seront réglementées. C'est ce qu'on trouve sur le site Internet de l'association française Doha accueil, qui a pour but d'accueillir les Français et francophones dans la capitale quatarienne. Le site précise que les vêtements occidentaux sont tolérés dans le pays ... à condition de "s'habiller modestement". Comprendre : épaules couvertes, robes ou jupes en-dessous du genou, pas de short, décolletés profonds ou vêtements moulants.

Enfin, les relations hors mariages et homosexuelles ne seront pas interdites. Du moins, ce ne sera pas le cas pour les supporters. C'est ce qu'a affirmé le président du Comité d'organisation de la Coupe du monde, Nasser Al Khater en mars dernier. Il a seulement incité les couples, hétérosexuels comme homosexuels à éviter "les démonstrations publiques d'affection". Pour les Qatariens et Qatariennes en revanche, c'est une autre histoire. Le code pénal du pays interdit les relations sexuelles hors mariages comme les relations homosexuelles, la sanction peut aller jusqu'à sept ans de prison.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.