Cet article date de plus de neuf ans.

Le patron de l'agence Fitch dit-il vrai sur le temps de travail des salariés français ?

écouter (3min)
La France est-elle réellement un pays de fainéants ? Selon Marc Ladreit de Lacharrière, patron de l'agence de notation Fitch, la France est le pays de l'OCDE où l'on travaille le moins, à cause des 35 heures, des RTT et de l'âge de la retraite. Vrai ou faux ? La réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (©)

Faux.

Marc Ladreit de Lacharrièe s'appuie sur la durée légale (ou conventionnelle) du travail en France : 35 heures. Mais ce n'est pas le reflet de la réalité. Il faut plutôt s'appuyer sur la
durée effective du travail, celle déclarée par les salariés. En France, ce
sont les résultats de l'Enquête Emploi, et en Europe, de l'Enquête
sur les forces de travail.

Et ces chiffres bousculent quelque
peu les idées reçues sur les salariés français "tire-au-flanc". Avec
un peu plus de 41 heures de travail effectif par semaine pour un temps plein, le
salarié français travaille certes moins qu'un Américain, mais presqu'autant qu'un Allemand (un peu moins de 42
heures), et plus qu'un Danois (moins de 39 heures). "L'Europe continentale a des durées annuelles de travail assez faibles par rapport aux pays anglo-saxons qui ont notamment moins de congés [...] Mais on n'est pas parmi les pays qui travaillent le moins", corrige Christine Erhel,
chercheuse au Centre d'étude de l'emploi.
La France se situe dans la moyenne des pays européens et de l'OCDE (voir le document ci-dessous), mais pas en bas de tableau.

Manque de flexibilité

Allons
plus loin en intégrant les temps partiels : cela permet d'avoir une
photographie encore plus fidèle de la distribution du travail. En France, les
temps partiels ont une durée moyenne plus longue que dans les autres pays
européens : 23 heures en moyenne dans l'Hexagone, contre 18 heures en Allemagne.

En prenant en compte les temps pleins et les temps partiels, la durée effective
moyenne du travail en France s'établit à 38 heures, c'est-à-dire au-dessus de
la moyenne européenne. En Allemagne : 35 heures et 30 minutes, 30h30 aux
Pays-Bas.

La France a donc une distribution plus égalitaire de la durée du travail, selon Christine Erhel : "On a plus de gens qui travaillent un peu moins longtemps, mais qui sont à temps plein, et moins de gens à temps partiel. Et ces temps partiels ont des durée de travail relativement longues : autour de 32 heures en France", contre 15 heures en Allemagne.

La situation française n'est pas
pour autant idyllique : on peut pointer le manque de flexibilité de la durée du
travail en période de crise économique. Ou encore des taux de chômage trop
élevés chez les séniors. Deux points sur lesquels le gouvernement actuel semble avoir décidé de faire
porter ses efforts.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.