Cet article date de plus de sept ans.

Laurence Parisot : "Le niveau de vie des Français régresse"

écouter (5min)
D'après l'ancienne patronne du Medef, "nos niveaux de vie régressent de façon très régulière depuis plusieurs années". C'est également ce qu'observe l'Insee.
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (Laurence Parisot affirme que le niveau de vie régresse en France © Maxppp)

Pour mesurer le niveau de vie, l'Insee calcule tous les revenus d'un ménage (les salaires, les prestations ou le patrimoine), retire ce qu'il verse aux impôts et rapport ce revenu disponible à la taille de ce foyer (dont les membres sont répartis en unité de consommation).

Résultat : Laurence Parisot a raison d'affirmer que le niveau de vie des Français est en baisse. Et c'est le cas depuis 2009. La moitié de la population a un niveau de vie inférieur à 19.740 euros par an, soit 1.645 euros par mois en 2012, d'après les derniers chiffres de l'Insee. Mis à part la courte période  2002/2004, le niveau de vie médian n'avait pas baissé en France depuis plus de 15 ans. 

Les plus riches et les plus pauvres 

Dans le détail, c'est aux extrêmes que la baisse est la plus marquée. D'un côté, si le nombre de personnes pauvre diminue, ces dernières le sont plus qu'avant. La moitié des Français les plus modestes vivent avec moins de 784 euros par mois. Une pauvreté qui touche plus d'un tiers des chômeurs, un étudiant sur cinq et près d'un quart des familles monoparentales.

A l'autre extrême, le niveau de vie des plus riches a aussi chuté, plus d'ailleurs que celui des classes moyennes. Les 10% des Français qui vivent avec plus de 3.100 euros par mois sont ceux qui ont été les plus touchés par les hausses d'impôts et ils payent aussi la baisse des revenus du patrimoine, qui représentent le quart de leur niveau de vie.

Source 

Les niveau de vie en 2012, Insee 2014

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.