Le vrai du faux, France info

VRAI OU FAKE La part des marchandises transportées par le train est-elle vraiment inférieure de moitié en France à ce qu'elle est en Europe?

D'après le secrétaire d'Etat aux transports, 9% des marchandises passent en France par le train, ce qui est deux fois plus faible que la moyenne européenne. C'est vrai, mais la moyenne européenne masque de grandes disparités. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" le 23 juillet 2020 (capture écran).
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, était l'invité du "8h30 franceinfo" le 23 juillet 2020 (capture écran). (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Quelle est la part des marchandises transportées par le train, chez nous et chez nos voisins européens ? Elle est plus faible chez nous que dans la moyenne des pays européens, indique le secrétaire d'Etat aux Transports. Invité de franceinfo jeudi 23 juillet, Jean-Baptiste Djebarri a notamment précisé :  "9% des marchandises passent en France par le train. C'est très faible, deux fois plus faible que la moyenne européenne. Nous voulons doubler cette part du fret ferroviaire, c'est à dire atteindre les 18% d'ici à 2030".

Une part des marchandises transportées par le train en France inférieure de moitié à ce qu'est la moyenne dans l'Union européenne, c'est vrai, mais cela masque de grandes disparités à l'échelle européenne. Précisions. 

En France, le fret passe par la route plutôt que par le rail ou les fleuves

La part du fret ferroviaire dans le transport intérieur terrestre de marchandises en France est, depuis une dizaine d'années maintenant, de 9 à 10%. Les marchandises chez nous sont très majoritairement transportées par la route, à plus de 88%. Le transport fluvial représente moins de 2%.

Dans l'Union européenne, le transport par le train représente plus de 18% du transport intérieur terrestre de marchandises. Cela dit, le transport par la route représente quand même plus de 75% du transport du fret intérieur et est, comme chez nous, en augmentation.

De très grosses disparités au sein de l'Union

À Malte et à Chypre, le taux de transport par la route atteint 100%, faute de réseau ferré et fluvial. La part de la route est élevée ensuite - plus de 90% - en Irlande, en Grèce et en Espagne. À l'inverse, en Lettonie, plus des 3/4 des marchandises sont transportées par le train. La proportion atteint un peu moins de 70% en Lituanie. On est à près de la moitié en Estonie. Cette part très importante du rail dans les Etats baltes est liée essentiellement au transport des produits énergétiques russes vers les ports de la Baltique.

Dans neuf Etats membres de l'Union, la part du transport par la route a eu tendance ces dernières années à baisser au profit du train. Cela a notamment été le cas au Portugal, en Lituanie et en Italie

Enfin, la part en Europe du transport de fret par voie navigable est en baisse ces dernières années, avec une moyenne européenne à 6% désormais. Seuls 17 des 27 Etats membres de l'Union indiquent transporter du fret par voies navigables intérieures - ou communiquent en tout cas des données. C'est sans surprise aux Pays-Bas que le taux est le plus important : 43% en 2018, même s'il est toujours inférieur à la part de la route qui est de 50%.

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\" le 23 juillet 2020 (capture écran).
Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué aux transports, était l'invité du "8h30 franceinfo" le 23 juillet 2020 (capture écran). (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)