Cet article date de plus de sept ans.

La France, dernier pays européen avec un impôt sur la fortune ?

écouter (5min)
D'après le porte-parole de Nicolas Sarkozy dans la campagne pour la présidence de l'UMP, le député UMP Gérald Darmanin : ""Je crois que ce qui est important effectivement, c'est de supprimer le seul impôt qui touche le patrimoine dans un contexte européen. Où alors on impose l'ISF dans tous les pays européens". Vrai ou faux ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Gérald Darmanin affirme que la France est le seul pays à avoir l'ISF en Europe © Maxppp)

C'est plutôt faux

Au sein des frontières de l'Union européenne, l'Espagne dispose d'un impôt équivalent à notre ISF. Le patrimonio, supprimé en 2008, a été relancé en 2011 et prolongé d'une année pour réduire les déficits publics du pays. Concrétement, cet impôt prévoit une taxe des contribuables espagnols sur les propriétés de plus de 300.000 euros et sur les revenus au-delà de 700.000 euros. 

Tendance à la suppression

Ailleurs en Europe, la tendance est effectivement à l'abandon de l'impôt sur la fortune type ISF. L'Autriche, le Danermak, la Suède ou encore l'Allemagne ont abandonné leur dispositif ces dernières années.

C'est le cas également aux Pays-Bas, qui ont remplacé leur ISF par une taxe de 30% sur un revenu théorique du capital de 4%. Ce qui revient à taxer la fortune à hauteur de 1,2%. Par ailleurs, l'Italie a supprimé dès 1992 son ISF mais il existe un impôt communal taxe le patrimoine immobilier hors résidence principale. 

Enfin, en dehors des frontières de l'Union européenne, le Lichtenstein, la Norvège; l'Islande ou la Suisse ont également un impôt sur la fortune. En Suisse, ce sont les cantons qui prélèvent et fixent le taux d'imposition.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.