Le vrai du faux, France info

La France a la proportion de migrants la plus faible d'Europe ?

D'après Annick Girardin, l'arrivée en France de "200.000 personnes par an, c'est la proportion la plus faible d'Europe rapportée à notre population". C'est faux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Annick Girardin affirme que la France a la proportion de migrants la plus faible d'Europe rapportée à sa population © Maxppp)

D'après le dernier rapport de l'OCDE sur les migrations publié début décembre, la France a accueilli quelque 259.000 migrants en 2012, ce qui en fait le quatrième pays d'accueil derrière les Etats-Unis, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Et quand on rapport ce flux annuel à la population, comme le suggère Annick Girardin, on se rend compte que le Portugal et la République tchèque ont la proportion de migrants la plus faible d'Europe. La France arrive troisième, à égalité avec l'Italie et la Finlande. A l'inverse, la Suède, l'Autriche et le Danermark sont ceux qui ont le flux de migrants le plus élevés.

(Migrations internationales 2014 © OCDE)
La secrétaire d'Etat à la Francophonie a en fait quelques années de retard. Il y a encore sept ans, la France avait effectivement la proportion de migrants la plus faible d'Europe avec la République tchèque. Mais ce n'est pas le cas en raison d'une augmentation de 21% de l'arrivée de migrants entre 2007 et 2012.

Une augmentation principalement liée à l'arrivée des Européens, Norvège et Suisse compris. Ces derniers représentent plus du tiers des migrants (37% en 2012), devant le Maghreb et les autres pays africains. L'immigration familiale reste la première raison d'immigration devant la libre circulation européenne. Par contre, le travail ne représente que 12% des raisons de l'immigration, d'après l'OCDE.

Sources 

Rapport sur les migrations internationales 2014, OCDE 

 

(Annick Girardin affirme que la France a la proportion de migrants la plus faible d'Europe rapportée à sa population © Maxppp)