Le vrai du faux, France info

VRAI OU FAKE L'État va-t-il réellement dépenser un milliard d'euros en 2020 contre les violences faites aux femmes ?

Le Premier ministre a assuré que cette somme sera débloquée par la France l'an prochain. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Edouard Philippe, invité de France Inter, jeudi 21 novembre. 
Edouard Philippe, invité de France Inter, jeudi 21 novembre.  (FRANCE INTER)

Alors que le Grenelle contre les violences conjugales se termine lundi 25 novembre, le Premier ministre Edouard Philippe a encore répété sur France Inter jeudi ce chiffre impressionnant : "Aujourd'hui en France, on est au-delà du milliard. On a souvent comparé l'effort budgétaire français et l'effort budgétaire espagnol, la vérité, c'est qu'on dépense plus en France qu'en Espagne". Une affirmation pas tout à fait exacte, la cellule Vrai du faux vous explique pourquoi. 

L'aide au développement intégrée au budget

D'après une annexe du projet de loi de finances 2020, le montant exact du budget pour l'égalité est de plus d'un milliard d'euros. Sauf, qu'il y a un bémol. Près de 75% de la somme, plus de 830 millions d'euros, est dédiée à la solidarité et à l'aide économique aux pays en développement. Il s'agit d'un financement pour l'international sur trois ans. L'objectif est de soutenir des projets qui aident les femmes, comme la fondation du docteur Mukwege, Nobel de la paix 2018, qui soigne notamment les victimes de violences sexuelles au Congo.

Sur le milliard que s'apprête à dépenser le gouvernement, il reste 282 millions d'euros qui seront investis en France, toujours d'après l'annexe du projet de loi de finance 2020. Selon Marlène Schiappa, d'autres financements sont en cours même s'ils n'apparaissent pas dans ce document. Le cabinet de la secrétaire d'État chargée de l'Égalité précise qu'ils s'élèveront à 361 millions d'euros. 

Un budget en légère hausse 

Le budget pour l'égalité est en légère hausse de 2% par rapport à 2019. Cependant, cette somme ne servira pas uniquement pour aider les femmes victimes. Par exemple, la moitié de l'enveloppe est dédiée à l'éducation à l'égalité dans les écoles, les collèges et les lycées. Si on compare avec le budget 2019 pour l'égalité, moins d'un quart a servi pour lutter directement contre les violences, selon une étude menée en partie par le Conseil économique et social et environnemental.  

Dans ces conditions, il est difficile de comparer la France avec l'Espagne qui a adopté un plan d'un milliard d'euros sur cinq ans, financé par l'État et les collectivités. Avec 282 millions en France, Paris dépensera effectivement plus que Madrid l'an prochain. Mais affirmer que plus d'un milliard sera dédié à la lutte contre les violences faites aux femmes en France, c'est une opération de communication.

Edouard Philippe, invité de France Inter, jeudi 21 novembre. 
Edouard Philippe, invité de France Inter, jeudi 21 novembre.  (FRANCE INTER)