Cet article date de plus de sept ans.

Florian Philippot dit-il vrai sur les Roms, la Roumanie et la Bulgarie ?

écouter (5min)
Le vice-président du Front national affirme que "dans moins de trois semaines, on va ouvrir totalement les frontières avec la Roumanie et la Bulgarie où sont encore 10 à 12 millions de Roms", ajoutant que ces deux pays ne seront "toujours pas dans l'espace Schengen". Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Faux sur les frontières

Dans trois semaines, c'est-à-dire le 1er janvier 2014, les frontières avec la Bulgarie et la Roumanie ne seront pas plus ouvertes qu'aujourd'hui. Les ressortissants bulgares et roumains circulent déjà librement dans l'Union européenne depuis que leurs pays y ont adhéré en 2007.

Vrai sur Schengen

La Bulgarie et la Roumanie ne seront pas membres de l'espace Schengen dans un avenir proche. Pour qu'ils puissent intégrer cet espace sans frontières, il faudrait que les 26 pays de Schengen donnent leur accord à l'unanimité. Or depuis plusieurs années, il y a toujours soit les Pays-Bas, soit l'Allemagne, soit la France pour s'y opposer de manière plus ou moins directe. Ces pays craignent que la Roumanie et la Bulgarie ne puissent contenir l'immigration venue de l'extérieur de l'Union européenne.

Une des conséquences, pour les ressortissants roumains et bulgares, est la suivante : s'ils peuvent circuler librement dans l'UE, ils sont contrôlés quand ils entrent dans un pays de l'espace Schengen. Le Français qui va en Allemagne, lui, n'a pas à montrer ses papiers car les deux pays font partie de l'espace Schengen. 

1er janvier 2014

Le 1er premier janvier 2014, une chose va bel et bien changer. Les ressortissants bulgares et roumains pourront travailler dans tous les domaines d'activité dans tous les pays de l'UE. Jusqu'à maintenant, ils n'avaient pas accès à tous les emplois en France et dans certains pays de l'Union. Il existait des restrictions, qui expirent au 1er janvier. 

Faux sur les Roms

Il n'y a pas 10 à 12 millions de Roms en Roumanie et Bulgarie. Il y a 12 millions de Roms sur le continent européen, 6 millions dans l'Union européenne. En Roumanie, il y a 2,5 millions de Roms. En Bulgarie, ils sont entre 700.000 et 800.000.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.