Cet article date de plus d'un an.

Chômage : est-il vrai qu'un demandeur d'emploi sur deux n'est pas indemnisé, comme l'affirme Éric Coquerel ?

Le ministre du Travail Olivier Dussopt a annoncé la semaine dernière qu'il souhaitait une nouvelle réforme de l'assurance chomage. éric Coquerel, député Nupes de Seine-Saint-Denis, s'est insurgé en affirmant qu'un demandeur d'emploi sur deux n'est pas indemnisé. 

Article rédigé par Antoine Krempf
Radio France
Publié
Temps de lecture : 120 min
Le député La France insoumise Eric Coquerel à Paris le 5 décembre 2021 (ALEXIS SCIARD / MAXPPP)

L'idée du gouvernement serait de rendre le système "plus incitatif" pour que les chômeurs retrouvent du travail, y compris en jouant sur l'indemnisation des demandeurs d'emploi. De quoi faire bondir le député La France insoumise de Seine-Saint-Denis Éric Coquerel, également président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale.

"C'est l'idée que les chômeurs seraient responsables du chômage. C'est la fameuse phrase d'Emmanuel Macron, selon qui il suffit de traverser la rue. Je ne crois absolument pas à cette théorie. Et je rappelle qu'un chômeur sur deux n'est pas indemnisé."

Éric Coquerel

à franceinfo

C'est vrai. C'est même un peu plus : on compte un peu plus de cinq millions de demandeurs d'emploi en France si l'on prend en compte les catégories A, B et C. Sur ce total, 2,3 millions perçoivent une indemnité de l'assurance chômage : aide au retour à l'emploi, aide pour les intermittents, pour les travailleurs indépendants, ou allocation pour ceux qui ont démissionné.

Donc en effet, un peu moins de la moitié des demandeurs d'emploi touchent effectivement une allocation versée par l'assurance chômage, pour un montant moyen d'un peu plus de 1 250 euros brut par mois. Ce nombre de chômeurs indemnisés est d'ailleurs en baisse ces derniers mois, notamment à cause de l'arrêt des mesures de prolongation des aides mises en place pour les demandeurs d'emploi qui arrivent en fin de droits.

>> Réforme de l'assurance chômage : et si le gouvernement s'inspirait du modèle canadien ?

Mais la très grande majorité des demandeurs d'emploi indemnisés n'attend pas d'être dans cette situation avant de retrouver un travail : sept sur dix sont indemnisés pendant moins d'un an. Par ailleurs, plus de 60% des cinq millions d'inscrits chez Pôle emploi sont considérés comme indemnisables par l'assurance chômage, mais plus d'un million de personnes ne touchent rien. Cela s'explique principalement par le fait que beaucoup de personnes qui cherchent un emploi stable enchaînent quand même plusieurs CDD et perçoivent un salaire trop élevé ou ont travaillé trop d'heures dans le mois pour cumuler salaire et indemnité (ce qui ne veut pas dire qu'elles ne toucheront pas une aide le mois suivant). 

Il y a aussi les demandeurs d'emploi qui viennent de s'inscrire, qui sont indemnisables mais ne touchent pas encore d'argent. 

Pour résumer : éric Coquerel a raison de dire que la moitié des chômeurs inscrits chez Pôle emploi ne touche pas d'indemnité par l'assurance chômage.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.