Cet article date de plus de sept ans.

Cécile Duflot dit-elle vrai sur les énergies renouvelables en Chine ?

écouter (5min)
La ministre du Logement affirme que la "Chine devient l'un des pays les plus innovants, qui investit le plus sur les énergies renouvelables". Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Vrai

Bernard Laponche, consultant international sur les politiques énergétiques, a travaillé en Chine sur les économies d'énergies. Il cite les chiffres de Bloomberg New Energy Finance, qui est un grand bureau d'études sur les questions de financements et d'investissements au plan mondial.

"Au 3eme trimestre de l'année 2013, le monde a investi 46 milliards de dollars dans les énergies renouvelables. En tête la Chine avec 13 milliards, ensuite le Japon avec 7 milliards et en 3eme les Etats-Unis avec 5,5 milliards ", affirme Bernard Laponche, qui ajoute que "les Chinois ont rapidement compris qu'il fallait changer de modèle énergétique ". 

Eolien en pointe

En 2012, la Chine a produit 100 milliards de kilowatt/heure grâce à ses éoliennes (plus que ses centrales nucléaires). Elle aurait dépassé les Etats-Unis à la fin de l'année 2012 en termes de puissance éolienne installée.
L'autre grande énergie renouvelable, c'est le solaire. La Chine produit peu d'électricité par le solaire par rapport à l'éolien. En revanche, le pays contrôle 80% de l'industrie des panneaux solaires dans le monde.

Chine/Europe

Reste qu'il faut relativiser les choses, notamment sur la production d'électricité par l'éolien. Car si l'on compare la Chine, véritable pays-continent, à l'Europe des 28, autre grand bloc mondial, on s'aperçoit que l'Union européenne dépasse la Chine. D'après Bernard Laponche, elle produit deux fois plus d'électricité issue de l'éolien que la Chine.

Le charbon domine encore

Par ailleurs, les chiffres de l'éolien en Chine sont aussi à relativiser dans la totalité de la production d'électricité. Si les Chinois produisent 100 milliards de kilowatt/heures, cela  représente seulement 2% de l'énorme production d'électricité chinoise. Et au final, le pays produit encore 80% de son courant en faisant tourner des centrales au charbon ! Avec leur lot d'émissions de gaz carbonique. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.