Bruno Le Maire dit-il vrai sur la crise financière de 2008-2009 ?

écouter (4min)

Le ministre de l’Economie égratigne Valérie Pécresse, ancienne ministre du Budget pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Le ministre des Finances Bruno Le Maire, à Paris le 22 septembre 2021. (THOMAS SAMSON / AFP)

Bruno Le Maire n’apprécie pas les attaques de la candidate de droite à l’élection présidentielle quand elle affirme qu’"Emmanuel Macron crame la caisse" sur le plan économique. Il a réagi sur franceinfo jeudi 23 septembre en rappelant que Valérie Pécresse a été ministre du Budget, "confrontée à une crise deux fois moins grave que celle" de 2020. "Avec quel résultat ? Zéro de croissance et 10% de chômage", a ajouté le ministre de l'Economie.

Les chiffres avancés par Bruno Le Maire sont plutôt justes, mais méritent d’être remis en perspective. En 2020, la croissance française s’est affaissée de 8%, ce qui n’avait jamais été vu depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. En 2009, au pire moment de la crise financière, le PIB a reculé de 2,9%. Indéniablement, c'était beaucoup moins grave si l'on se fie à l’indicateur du produit intérieur brut (PIB).  

Ensuite, Bruno Le Maire indique que le résultat de la politique de l'époque sous la présidence de Nicolas Sarkozy, c'est "zéro croissance". Précisément, au premier semestre 2012, quand se termine le mandat de Nicolas Sarkozy, la croissance est effectivement à "zéro". Mais en 2010 et 2011, elle a été de 2% chaque année. Aujourd'hui, le gouvernement se targue d'une croissance de 6% pour 2021, qui ne rattrape pas la chute de 8% de 2020. Sur le chômage enfin, entre 2009 et début 2012, le taux a oscillé entre 9 et 10%. Bruno Le Maire dit presque vrai.

Des situations non comparables  

Au-delà des chiffres, quelques précisions s’imposent, qui permettent de nuancer les propos de Bruno Le Maire. Pour commencer, les deux crises sont très différentes. La récession de 2020 a été provoquée par des confinements afin d’arrêter la propagation du coronavirus. En 2008-2009, ce sont les excès de la finance qui ont durablement empoisonné l’économie mondiale. Par ailleurs, en 2020 la réaction d'ensemble des grands pays occidentaux (au-delà de la France) a été beaucoup plus rapide qu'en 2008-2009, avec des milliers de milliards d'argent public déversés dans les économies.

Dernières précisons, si Valérie Pécresse a été ministre du Budget pendant le quinquennat Sarkozy, elle ne l’a été que 11 mois entre juin 2011 et mai 2012.  Quant à Bruno le Maire, il était lui-même le collègue de Valérie Pécresse dans le gouvernement Fillon, en tant que ministre de l’Agriculture. Mais ça, c'était avant…   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le vrai du faux

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.