Le vrai du faux, France info

Brice Hortefeux dit-il vrai sur François Hollande et les impôts ?

Le vice-président de l'UMP assure que "le président de la République s'est exprimé le 16 mai pour dire qu'il n'y aurait pas d'imposition nouvelle. 18 jours plus tard, [...] il décide et impose l'inverse". Vrai ou faux ? Réponse ici.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Vrai

Brice Hortefeux fait référence à la conférence de presse de François Hollande le 16 mai dernier. Le chef de l'Etat déclarait : "J'ai conscience que nous ne pouvons pas demander d'impôts supplémentaires aux ménages [...] l'idéal serait de ne pas augmenter un taux de prélèvement sur les ménages dans l'année 2014".
On le voit, François Hollande ne dit pas formellement qu'il n'augmentera pas les impôts mais c'est tout comme. C'est son style dans lequel les mots sont soupesés, avec des blancs.

Sarkozy aussi

Le style est bien différent de celui de Nicolas Sarkozy, en novembre 2009 quand le président de l'époque déclare sur un ton percutant : "Cette folie qui consiste à augmenter les impôts, à augmenter les taxes, je vous le dit très clairement : je n'ai pas été élu pour ça. Je ne le ferai donc pas" .
Tout cela pour assurer aux Français la même chose. Avec lui, il n'y aurait pas d'impôts supplémentaires.
Mais sept mois plus tard, en juin 2010, le Premier ministre  François Fillon reconnaissait : "Nous entendions supprimer ou réduire un grand nombre de niches fiscales ou sociales. Ce sont donc bien des augmentations d'impôts. Il faut appeler les choses par leur nom".

Conclusion

Le style change en politique, mais les fondamentaux restent souvent les mêmes quand les caisses de l'Etat sont vides.

(©)