Cet article date de plus de neuf ans.

Bertrand Delanoë dit-il vrai sur le chômage à Paris ?

écouter (3min)
Le maire de Paris affirme que "depuis des décennies, le taux de chômage à Paris était supérieur à la moyenne nationale". Ajoutant que Paris, après ses deux mandats, est maintenant à "8,4% de taux de chômage". Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Vrai

Le chiffre que donne Bertrand Delanoë est juste à un dixième près. Le taux de chômage de l'Insee pour le département 75 était de 8,5% au dernier trimestre 2012, contre 10,2% au niveau national

Mais Faux !

En revanche, Bertrand Delanoë dit faux quand il affirme que le taux de chômage à Paris était supérieur à la moyenne nationale "depuis des décennies" . Les choses sont beaucoup plus compliquées que cela. Un petit pointage depuis 30 ans permet de le vérifier. Paris a alterné cinq phases différentes.

1983-1988 : Paris se porte mieux que la moyenne de la France en matière d'emploi. Son taux de chômage est moins fort.
   
1988-1993 : la situation s'inverse.

1994-2002 : le taux de chômage parisien repasse derrière le taux national. Ce n'est pas pour cela que ça va bien mieux à Paris. Le niveau du chômage dans la capitale est en fait très proche de celui de la France pendant la crise des années 90 avec des taux qui tournent autour de 10%. Et Paris retrouve des couleurs en matière d'emploi comme le reste du territoire au début de années 2000 avec des taux qui oscillent entre 7 et 8%.

2002–2004 : le taux chômage parisien repasse devant la moyenne nationale.
 
2005-2012 : la capitale se comporte à nouveau mieux que l'ensemble du territoire en matière d'emploi. Il faut dire que le département de Paris possède la plus forte concentration d'entreprises du pays : 370 000 entreprises pour 1,6 million d'emplois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.