Cet article date de plus de huit ans.

Anne Hidalgo et NKM disent-elles vrai sur le coût de la vie à Paris ?

écouter (5min)
La candidate socialiste "estime que le coût de la vie est très cher parce que le poids du logement dans le revenu des ménages est extrêmement important". Sa rivale UMP affirme que "les classes moyennes n'arrivent plus à se loger à Paris". Vrai ou faux ? Réponse ici.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Vrai

Sans surprise, les deux candidates disent vrai. Le contraire aurait été étonnant. Reste que leurs déclarations tombent à pic car deux études viennent d'être publiées sur le sujet du coût de la vie et de l'immobilier à Paris. Elles sont particulièrement éloquentes sur l'aspect inabordable de la capitale française.

Coût de la vie

La première étude est britannique. Il s'agit d'un classement du groupe The Economist, qui sort tous les six mois pour aider les grands groupes à calculer les indemnités de leurs cadres à l'étranger. Et ce classement montre que Paris est la 2ème ville la plus chère au monde, derrière Singapour. Paris était encore 8ème dans la précédente étude.

Pour l'essence sans plomb, Paris est la ville la plus chère du classement avec 1,81 euros le litre. Pour le pain, Paris est la 2eme ville la plus chère. En fait, la capitale française est la plus chère dans sept des dix catégories mises en avant par l'étude.

A relativiser

Cette étude est toutefois à relativiser car le coût de Paris dans ce classement s'explique en partie par le poids de l'euro dans les calculs. L'euro, devise forte, renchérit le coût de la vie, tel qu'il est calculé en dollars pour ce classement.
Deuxième remarque. A Paris, les prix des transports en commun sont relativement sages par rapport à une ville comme Londres, par exemple. Dans la capitale britannique, la carte  mensuelle 2 zones est deux fois plus chère qu'à Paris. 

Logement très cher

Les chiffres éloquents viennent d'une grande étude des notaires de la région Ile-de-France sur l'évolution des prix entre 1996 et 2013.
Le prix du mètre carré à Paris est de 8.140 euros en moyenne, d'après les notaires.
Dans le 6ème arrondissement, il est de 12.390 euros.
Sur 17 ans, les prix de l'immobilier à Paris ont été multipliés par 3,3. Par 3,6 pour les studios et 2 pièces.   

Classes moyennes

Les classes moyennes évoquées par Nathalie Kosciusko-Morizet n'existent pas dans les statistiques comme catégories. En revanche, on voit dans les courbes des notaires une chute des professions intermédiaires parmi les populations qui achètent un logement à Paris. Alors que les cadres montent en flèche depuis 1996. Aujourd'hui à Paris, 53% des acquéreurs de logement sont des cadres.

Les têtes de liste pour les élections municiaples à Paris à ce jour :

Anne Hidalgo (PS)
Nathalie Kosciusko-Morizet (UMP)
Charles Beigbeder (Divers droite)
Vallerand de Saint-Just (FN)
Danielle Simonnet (Parti de Gauche)
Christophe Najdovksi (EELV)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.