Cet article date de plus de six ans.

Non, aucun gendarme n'a écrit de tribune contre François Hollande

écouter
Un pamphlet anti-président refait son apparition sur internet. Après Nicolas Sarkozy, c'est François Hollande qui est visé.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (© MaxPPP)

La lettre est signée par un anonyme et mystérieux commandant de gendarmerie. L'homme s'insurge contre la débauche de moyens qui aurait entouré un déplacement de François Hollande, le mois dernier, près de Valence. " Des millions d'euros pour la sécurité, 1265 gendarmes déployés, deux hélicoptères mobilisés et un vin d'honneur pour 3.000 personnes" écrit le gendarme en colère. Sauf que tout ça est faux. C'est une copie d'une lettre qui circulait déjà en 2011. Mot pour mot. Seule différence. En 2011, c'est Nicolas Sarkozy -alors président- qui était visé par ce pamphlet qui circule beaucoup sur les sites d'extrême-droite.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.