Le vrai du faux numérique, France info

Le roi jordanien n'est pas allé lui-même bombarder Daech

Après l'exécution d'un pilote jordanien par les islamistes de l'Etat islamique, le roi Abdallah aurait donc décidé de prendre lui-même les commandes d'un avion pour aller bombarder des positions de Daech en Irak. C'est ce qu'affirment en tout cas plusieurs articles et messages postés sur les réseaux sociaux. C'est faux.

(Un montage montre le roi jordanien aux manettes d'un hélicoptre © DR)

Tout est parti d'une photo postée sur la page Facebook officielle de la monarchie jordanienne. On y voit le roi Abdallah II en tenue de combat, prêt pour la bataille.

Une photo guerrière postée après l'exécution d'un pilote jordanien par l'organisation islamiste Daech en Syrie. La légende de cette image explique que "sa majesté Abdallah II, le commandant suprême des forces armées jordaniennes, interrompt sa visite aux Etats-Unis après le martyr de Muath Al Kasasbeh ". 

Il n'en fallait pas plus pour que la rumeur se répande : le roi jordanien a décidé de prendre lui-même les commandes d'un hélicoptère pour aller bombarder des positions islamistes dans la ville irakienne de Mossoul, aux mains de l'organisation Daech. Affirmation d'autant plus crédible qu'Abdallah a effectivement reçu une formation de pilote d'hélicoptère militaire. 

Certains ont même posté sur Twitter un montage montrant le roi jordanien en action dans le ciel irakien.

Sauf que cette photo vient en fait d'une vidéo tournée lors d'une opération de charité du roi pour des enfants atteints de cancer. 

Le porte-parole du gouvernement jordanien a vivement démenti l'implication directe du roi dans les combats. "Tout ce que disent les sites d'information et les réseaux sociaux est faux ", assure Mohammed Momani dans un communiqué

(Un montage montre le roi jordanien aux manettes d'un hélicoptre © DR)