Le vrai du faux numérique, France info

Le faux rachat de Charlie Hebdo par la famille Rothschild

Un message relayé à des centaines de reprises depuis quelques jours affirme que la famille Rothschild avait racheté Charlie Hebdo en décembre dernier. De quoi alimenter les théories du complot en tous genres... Sauf que c'est faux.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Non, la famille Rothschild n'a pas racheté Charlie Hebdo © DR)

Que dit la rumeur ? 

D'après la rumeur relayé sur des dizaines de sites et de blogs qui dénoncent une théorie du complot autour des attentats de Charlie Hebdo, "une illustre famille de banquiers ", les Rothschild, aurait donc racheté l'hebdomadaire satirique en décembre dernier. "C'est le très sérieux magazine économique néerlandais Quote qui a révélé l'information le 9 janvier dernier. Le journal allemand Neopresse s'en ai fait l'écho le 19 janvier 2015 ".

Le site Quenel +, rédigé par des soutiens de Dieudonné, précise même que ce rachat aurait fait débat au sein de la famille Rothschild. "Certains membres de la famille voulaient empêcher cette acquisition, car cet hebdomadaire nous aurait donné un pouvoir politique. Nous voulions éviter à tout prix cela. Nous ne voulons absolument pas nous mêler de politique, ou en tout cas, pas de façon si apparente. Pour finir, cette réticence dans la famille s’est estompée ", aurait déclaré Philippe de Rothschild au média néerlandais Quote.

Pourquoi c'est faux ? 

Si Philippe de Rothschild a bien accordé une interview à Quote , le banquier n'a jamais parlé du rachat de Charlie Hebdo... mais du journal Libération. Voici la citation exacte publié dans le magazine économique néerlandais :  "Il y a eu des discussions autour du rachat de Libération par mon oncle Edouard de Rothschild. Certains membres de la famille voulait bloquer l'opération, parce qu'elle nous aurait donné un pouvoir politique ". 

La citation a donc été volontairement tronquée pour faire croire à un rachat de Charlie Hebdo par la famille Rothschild. 

(Non, la famille Rothschild n'a pas racheté Charlie Hebdo © DR)