Le vrai du faux numérique, France info

Burkina Faso : et revoilà les chèvres mangeuses d'affiche...

Après avoir mangé des portraits en Tunisie ou en Algérie, les deux chèvres papivore s'attaquent désormais au Burkinabé Blaise Compaoré si l'on en croit une photo partagée sur Twitter depuis quelques jours. L'image d'origine a été prise en Inde il y a trois ans par un touriste norvégien.

(Les chèvres papivores ont fait un détour au Burkina Faso © photo originale : Jo Christian Oterhals, Flickr)

 Deux chèvres papivores mâchonnent un portrait du président burkinabé Blais Compaoré. Une image exploitée depuis plusieurs jours par les opposants au chef de l'Etat contesté.

Pourquoi c'est un faux ?

Ce n'est pas la première fois que l'on voit ces deux chèvres amatrices de papier et de colle. Il y a deux ans, elles avaient déjà rogné le portrait de l'ancien président tunisien Ben Ali, ou encore celui d'Abdelaziz Bouteflika en mars dernier lors de l'élection présidentielle en Algérie.

Après une très rapide recherche, on peut trouver un site qui propose de placer n'importe quelle image sous les dents sans pitié des deux chèvres papivores. Un exemple au hasard...

(©)

Mais d'où vient l'image originale ?

Elle semble avoir été postée pour la première fois sur le compte Flickr de Jo Christian Oterhals. Ce Norvégien, photographe amateur, assure avoir pris cette image en septembre 2011 dans l'état indien du Tamil Nadu.

(Les chèvres papivores ont fait un détour au Burkina Faso © photo originale : Jo Christian Oterhals, Flickr)