Le sens des mots, France info

Le sens des mots. "Vacances", un temps vide

Tout l'été sur franceinfo, Marina Cabiten et la sémiologue Mariette Darrigrand s’arrêtent sur les termes qui ont marqué l’actualité de l’année écoulée. Aujourd'hui, les vacances.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des vacanciers profitent de la plage de la Pointe Rouge à Marseille.
Des vacanciers profitent de la plage de la Pointe Rouge à Marseille. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Cette année, les vacances d'été se sont transformées en vrai sujet de société. Finalement possibles, et à plus de cent kilomètres de chez soi, elles scellent un retour à la vie presque normale après le confinement.

franceinfo : Mariette Darrigrand, vous êtes sémiologue spécialisée dans l'analyse du discours médiatique et dirigeante du cabinet Des faits et des signes. On a envie de profiter des ces vacances pour faire tout ce qu'on n'a pas pu faire pendant le confinement.

Mariette Darrigrand : Oui ! Et pourtant, étymologiquement, "vacances" dérive de vacare en latin qui signifie "être vide". La vacance est un temps vide de travail, un temps où l'on se vide la tête pour mieux se la remplir à la rentrée. Ce vide, à l'échelon de la société, peut être radical, très fort. Par exemple, quand on parle de "vacance du pouvoir" dans le cas d'un pays dont le président a été démis ou a démissionné.

Mais c'est le sens positif de "vacances" qui domine dans les esprits aujourd'hui, notamment en pensant aux grandes vacances, ces vacances d'été qui symbolisent l'avènement des congés payés. Quelle différence entre vacances et congés ?

Dans l'usage, les vacances concernent la sphère privée, celle de la famille qui vit au rythme du calendrier scolaire. Les congés sont plutôt réservés à la sphère de l'entreprise, du monde du travail. On parle de congés annuels, de congés-formation. Mais le mot "congés" a des connotations plus poétiques que cela. Il vient d'un vieux terme latin, commeare, composé de meare (se mettre en marche, partir) et de cum (ensemble).

D'où vient ce "g" qui vient se glisser dans le mot ?

Probablement des parlers du Sud, de Provence ou de Côte d'Azur, vers l'Italie où il existait congedio. De belles terres de vacances !

En anglais, c'est la même racine latine qui donne le mot "vacation" pour dire les vacances. Pourtant, on connaît davantage le mot "holidays".

En effet, mais il y a une différence là aussi. À la base, a holiday est un jour de célébration religieuse. Le mot le dit d'ailleurs, "holy" c'est saint, sacré. C'est l'équivalent au final du jour férié en français.

Des vacanciers profitent de la plage de la Pointe Rouge à Marseille.
Des vacanciers profitent de la plage de la Pointe Rouge à Marseille. (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)