Cet article date de plus de six ans.

Le transhumanisme

écouter (5min)
Le philosophe Michel Serres et Michel Polacco parlent de transhumanisme, Michel Serres précise que ce mouvement n’est connu que parce qu’il est financé au moins en partie par Google.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Michel Serres et Michel Polacco Photo RF)

Sous le nom de transhumanisme, grâce aux nouvelles technologies NBIC (nanotechnologies, biotechnologie, informatique et cognitive) on peut envisager d’améliorer, d’augmenter l’humain. Soutenu par de grands groupes tel Google, ce mouvement regroupe des personnalités diverses, plus ou moins sérieuses.

Par exemple, il est déjà possible aujourd’hui grâce à une puce implantée sous la peau de déverrouiller un téléphone portable, d'éteindre la lumière ou d'ouvrir une porte, pour une vingtaine d’euros.

 

http://www.la-croix.com/Ethique/Sciences-Ethique/Sciences/Augmenter-l-homme-2015-11-16-1380851

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/04/18/google-et-les-transhumanistes_3162104_1650684.html

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2014/11/20/31003-20141120ARTFIG00268-le-transhumanisme-n-est-pas-un-humanisme.php

http://www.telerama.fr/techno/corpsmachine/alain-damasio/

http://rue89.nouvelobs.com/2015/07/08/bientot-a-paris-tres-singuliere-universite-260181

Comment permettre à chacun de mieux s'informer ?

Participez à la consultation initiée dans le cadre du projet européen De facto sur la plateforme Make.org. Franceinfo en est le partenaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.