Le rendez-vous du Particulier, France info

Le rendez-vous du Particulier. Devis des professionnels : une lecture avisée pour payer le bon prix

Comment s'y retrouver en matière de devis ? Comment comparer efficacement les tarifs des professionnels ? 

Rénovation d\'une toiture, comment bien lire les devis. Photo d\'illustration.
Rénovation d'une toiture, comment bien lire les devis. Photo d'illustration. (MAXPPP)

Le rendez-vous du Particulier vous aide à bien comprendre aujourd'hui les devis d'un prestataire, d'un artisan, d'une entreprise. Un dossier du mensuel Le Particulier revient sur ce sujet épineux pour les particuliers, et précise "combien une lecture avisée de ces devis est nécessaire pour être certain de payer le bon prix." 

franceinfo : Vous nous expliquez que pour comparer les tarifs des professionnels il faut un devis. Mais comment être sûr que ce document est valable ?   

Valérie Valin-Stein, journaliste, chef de rubrique immobilier du magazine Le Particulier : Il faut commencer par rappeler que le devis, c’est la clé de la relation commerciale entre un professionnel et son client, c’est-à-dire vous. Ce document va vous aider à comparer les tarifs et les prestations proposés par différentes entreprises. Il faut exiger un devis écrit et exhaustif, c’est-à-dire le plus complet possible. Il doit intégrer des informations sur le coût des opérations à réaliser ainsi que sur les matériaux choisis.

Il faut aussi que le devis indique les dates et délais pour la livraison des produits et pour l’exécution des travaux. Bien sûr, une fois que vous avez des devis entre les mains – il est conseillé d’en demander, au moins, deux ou trois - il faut les lire attentivement !    

Un devis, c'est gratuit ou payant ? 

Par principe, un devis est facultatif. Cela dit, il est obligatoire, quel que soit le coût estimé des travaux, pour certaines prestations : dépannage, réparation et entretien, services à la personne, ou dès lors que vous, client, en faites la demande. Concernant son coût, il est toujours gratuit dans certains secteurs d’activité : le déménagement, les pompes funèbres, l’optique, notamment.... Dans les autres cas, il peut être facturé.

Attention, le professionnel doit vous prévenir que son devis est payant. A défaut, vous êtes en droit de refuser de le régler ou de lui réclamer le remboursement des sommes déjà versées.  

Pour éviter les mauvaises surprises, ce devis doit comporter un certain nombre de choses. Quelles sont-elles ?  

L’arrêté du 24 janvier 2017 impose de faire figurer un certain nombre de mentions dans un devis : par exemple des informations sur le professionnel, comme sa dénomination sociale, son numéro de Siret ou encore le montant de son capital social. Mais vous devez aussi y trouver le taux horaire pratiqué, les éventuels frais de déplacement, la nature et la description des prestations, la somme totale à payer, même si celle-ci n’est pas définitive, la date d’établissement du devis et la durée de validité de l’offre, elle est généralement fixée à 3 mois.

Attention, si vous passez par un artisan ou un auto­-entrepreneur du bâtiment et de la construction, la référence de leurs contrats d’assurance - responsabilité professionnelle, garantie décennale…- doit figurer sur le devis.  

Si je reçois un devis, est-ce que je suis obligé d'aller jusqu'au bout ?

Un devis ne vous engage pas tant qu’il n’est pas signé. Pour qu’il prenne effet, vous devez renvoyer au professionnel le document signé assorti de la mention manuscrite "Bon pour accord". C’est à ce stade, que vous versez des arrhes ou un acompte, correspondant généralement à 30% du montant global à payer.  

Et d'ailleurs un professionnel dans son devis peut donner un prix flou dans le premier devis, et réviser ce prix ensuite ?

Le prestataire n’est pas tenu d’indiquer un montant précis dans son devis. Son prix peut être "déterminable", lorsque la prestation souhaitée n’est pas clairement définie ou bien "révisable." Dans ce cas, une clause de révision ou d’indexation doit être prévue. Faute de quoi, le prix mentionné dans le devis sera maintenu pendant toute sa durée de validité.  

En revanche, une fois qu'on signe le devis proposé par le professionnel, ce document devient un engagement de part et d'autre

Effectivement, une fois signé, le devis engage les parties. Le professionnel est tenu de le respecter en tous points, que ce soit en matière d’étendue des travaux, de coût (éventuellement révisé, si cela a été prévu) et de matériaux utilisés...

En cas de litige, tentez d’abord de régler l’affaire à l’amiable en vous adressant directement à votre interlocuteur ou en passant par un médiateur ou un conciliateur. Si vous ne parvenez pas à vous mettre d’accord, vous devrez saisir le tribunal judiciaire. Pour rappel, les tribunaux judiciaires ont été créés au début de l’année et sont issus de la fusion des tribunaux d’instance et de grande instance.

Dernier conseil, un entrepreneur ne peut pas vous réclamer un supplément pour des travaux non prévus, sans votre accord préalable. Et ce, même s’ils sont nécessaires à la réalisation du chantier.    

Rénovation d\'une toiture, comment bien lire les devis. Photo d\'illustration.
Rénovation d'une toiture, comment bien lire les devis. Photo d'illustration. (MAXPPP)