Le rendez-vous de la médiatrice, France info

Fallait-il faire une spéciale inondations sur France Info ?

Retour sur les coulisses d'une spéciale sur France Info avec Fabienne Sintès.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© franceinfo)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Certains auditeurs, comme Janine, ne comprennent pas que France Info ait qualifié d’incroyable, d’inimaginable, les inondations dans les Alpes-Maritimes. "Avez-vous oublié , ajoute-t-elle, Nîmes, Vaison la Romaine, Aramon, la Faute sur Mer, etc" . Et de reprocher les "spéciales" consacrées à cet événement.

Pour répondre aux auditeurs, Fabienne Sintès, présentatrice du 6-9 du lundi au vendredi sur France Info, est au micro du Médiateur des antennes

En fait, la semaine de travail de Fabienne Sintès a débuté dimanche 4 octobre. La rédaction en chef l'a appelée pour partir en urgence sur la zone des intempéries. Elle doit assurer le 6-9 lundi matin. Était-ce indispensable ? Roger, un auditeur, nous écrit : "Vous avez remis à la mode le journalisme voyeur et concupiscent ".

Il ne s'agit ni de  plaisir sensuel, ni de voyeurisme, répond Fabienne SIntès. C'est le rôle de France Info d'aller chercher les informations sur le terrain avec 20 morts en si peu de temps : puisque c'est grave et important "on y va".

Qu’est-ce que cela apporte d’être sur le terrain ? (comme dit Roger, y a-t-il un peu de voyeurisme ?)

C'est l'essence même de ce que sont et de ce que font les journalistes. L'objectif est d'être au plus prêt des gens, être proche des sinistrés et voir comment les choses se passent.

**Les coulisses d’une opération comme celle-ci. Comment cela se prépare-t-il ?

Comment s'obtiennent tous les renseignements sur la situation dans les différentes communes touchées par ce déluge ?**

L'équipe de France Info est partie très rapidement pour Mandelieu La Napoule. France Info a posé son camion régie dans la zone sinistrée. Et le principe de la chaîne est d'adapter sa grille de programme à ce type de situation d'urgence. Le camion régie est descendu par la route ; la préparation a commencé dans le camion avec l'aide de la locale France Bleu Nice pour décider de qui pourrait être invité.

Combien de personnes pour réaliser une "spéciale" comme celle-ci ?

La présentatrice Fabienne Sintès, deux techniciens, une personne pour les réseaux sociaux, une attachée de production (qui a un rôle essentiel pour contacter les invités).

**Une chaîne d’info continue comme France Info se doit évidemment d’aller sur le terrain pour raconter et expliquer les événements.

Poursuivez le dialogue avec le Médiateur des antennes via nos comptes  et Facebook ou postez un message au médiateur sur le site  du Médiateur  et prolongez les débats de l'antenne. **

(© franceinfo)