Le rendez-vous de la médiatrice, France info

Dieudonné. Informer sans être instrumentalisé ?

L'agitation médiatique et politique autour de Dieudonné a suscité l'envoi de nombreux courriels au Médiateur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

La correspondance reçue par Jérôme Bouvier est à l'image du brouhaha
qui s'est installé depuis quinze jours sur le sujet ; les avis sont
aussi divers et passionnés que le spectre des réactions que suscitent
les paroles et les gestes de Dieudonné.

C'est à Pierre-Marie Christin, le directeur de France Info, que Jérôme Bouvier donne la parole.

Pierre-Marie Christin revient tout d'abord sur un rectificatif qui a
été apporté à l'antenne, concernant l'évocation du "lancé de nain"  ; "l'erreur est humaine ; il s'agit d"une erreur factuelle" **

Les journalistes peuvent-ils passer à côté de leur devoir d'informer ?
** Quand une information est
portée sur la place publique, il est évident que les journalistes n'ont pas le droit
de ne pas en parler ; la liberté d'expression intéresse les journalistes ;

Comment parler, donner une information claire sans donner l'impression de prendre parti ?
Le directeur de France Info rappelle que les journalistes doivent éviter les procès d'intention et donner des faits avérés.
"La liberté d'expression n'existe que par des règles. Quand on dit qu'elles sont transgressées, les journalistes ne
prennent pas parti, ils relatent les faits"

Une vigilance toute particulière doit être apportée à l'utilisation du vocabulaire.

 

(©)