"Marcher pour le climat, ça va cinq minutes" : les jeunes de plus en plus tentés par la désobéissance civile

écouter

Ils se disent déçus de la politique, inquiets pour la planète... et prêts à tenter les actions illégales pour se faire entendre. Aujourd'hui dans le Quart d'Heure, on vous emmène dans une réunion du mouvement Extinction Rébellion, qui attire de plus en plus de jeunes. On vous raconte la bataille des législatives, et les ministres qui font leurs cartons en attendant le remaniement. Et puis on prend de la hauteur et on fait connaissance avec Jessica Watkins, la première femme noire à entrer dans la Station spatiale internationale.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des militants du mouvement Extinction Rebellion occupant le quartier Strasbourg-Saint-Denis, à Paris, le 16 avril 2022. (NICOLAS PORTNOI / HANS LUCAS / AFP)

Dans un peu plus d’un mois, les Français seront appelés à retourner aux urnes afin d'élire les 577 députés de l’Assemblée nationale. Depuis l’élection présidentielle, la bataille se prépare et elle est très disputée, que ce soit pour le président réélu ou pour l’opposition. Dans le Quart d’Heure, on vous parle des négociations et des unions qui se préparent, à gauche comme à droite, pour tenter de ravir à La République en Marche la majorité dans l'hémicycle.

La tentation de la radicalisation écologique  

Si la classe politique reste guidée par l’espoir, certains électeurs de gauche perdent patience et choisissent de passer à l’action. Diverses associations et mouvements de défense de l’environnement voient leurs effectifs grandir depuis l’élection présidentielle, comme le mouvement Extinction Rébellion. Notre reporter au Quart d’Heure, Margaux Queffélec, s’est rendue dans une réunion d’accueil pour les nouveaux et les nouvelles. Elle nous raconte ce qui pousse ces novices à s’intéresser aux actions de désobéissance civile type blocages ou occupations, la plupart du temps illégales.  

Première femme noire dans l’ISS  

Elle a 33 ans, elle est originaire d’une banlieue pavillonnaire de Washington, elle a commencé à travailler comme stagiaire à la NASA en 2012, et aujourd’hui, elle devient la première femme noire à rejoindre la station spatiale internationale (ISS), pour une mission de six mois. Le Quart d’Heure fait le portrait de Jessica Watkins, qui deviendra probablement un role-model pour de nombreuses petites filles.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.