Les étudiantes sages-femmes s'inquiètent pour leur avenir, l'IRM le plus puissant du monde, et est-ce qu'on ne serait pas un peu tous des stalkers ?

écouter

Aujourd'hui, "Le Quart d'Heure" vous observe, vous épie à travers votre téléphone... bref on vous stalke ! La saison 2 de la série du même nom sort demain : on parle harcèlement numérique avec l'acteur et le réalisateur. Nous vous emmenons aussi à la rencontre de Juliette, 23 ans, qui a peur de son avenir en tant que sage-femme, et d'Iseult... la plus puissante IRM du monde.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des étudiantes sages-femmes manifestent à Paris, vers la gare Montparnasse, le 7 octobre, pour la cinquième grève des sages-femmes de l'année, qui réclament reconnaissance et revalorisation. (CHLOÉ CENARD / FRANCEINFO)

"Je me dis que je vais faire un très beau métier pendant quelques années mais que je ne vais peut-être pas tenir le coup." Ces mots, ce sont ceux de Juliette, 23 ans, étudiante sage-femme à Nancy. Elle est venue à Paris aujourd'hui pour manifester avec ses futures collègues pour réclamer plus de reconnaissance et une revalorisation importante de leur salaire. 

C'est la cinquième grève des sages-femmes depuis le début de l'année. Les annonces de revalorisation d'Olivier Véran le mois dernier n'ont pas calmé leur colère : 180 euros nets en plus quand l'Inspection Générale des Affaires Sociales en recommande 600€. Juliette nous raconte son futur métier, et ses inquiétudes pour l'avenir. 

Juliette, 23 ans, étudiante sage-femme lors de la manifestation parisienne du 7 octobre 2021. (CHLOÉ CENARD / FRANCEINFO)

Autre rencontre ce soir : nous vous présentons Iseult. C'est le petit nom donné à l'IRM le plus puissant du monde. Installé à Saclay, cet appareil d'imagerie médicale, encore en phase de test, devrait permettre à terme de réaliser des clichés beaucoup plus nets et plus précis.

C'est l'aboutissement de 20 ans de recherche. Et peut-être un outil qui permettra de grandes avancées scientifiques, par exemple pour mieux cartographier et donc mieux comprendre le fonctionnement du cerveau. En attendant, Iseult a réalisé ses premières images : le scanner d'un potimarron, nous raconte Olivier Emond, chef du service Sciences de franceinfo.

Et vous, vous stalkez ?

Avez-vous déjà stalké ? Allez, ne mentez pas, on a toutes et tous déjà traîné sur le profil Instragram du nouveau collègue ou checké le compte Twitter de son ex. Mais si on en avait les moyens, est-ce qu'on ne stalkerait pas à travers les téléphones et caméras ?

C'est en tout cas ce que nous demande la saison 2 de Stalk, qui sort ce vendredi sur francetvslash. On en parle avec Simon Bouisson, créateur, scénariste et réalisateur de la série, et Théo Fernandez, alias Lux, personnage principal de la série. 

Invités : Olivier Emond, chef du services Sciences - Santé - Environnement de franceinfo, Simon Bouisson, réalisateur de Stalk, et Théo Fernandez, acteur

Retrouvez "Le Quart d'Heure" du lundi au vendredi sur franceinfo, sur l'application Radio France et toutes les autres applications de podcast (Spotify, Apple podcasts, Podcast Addict, Deezer ...).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.