Le plus France Info, France info

Les humoristes du Net montent sur scène

Ils sont connus pour faire rire sur le Web, et depuis peu sur scène. Norman, Hugo, Natoo ou encore Cyprien, ces humoristes ont décidé de se servir de leur succès sur Internet pour monter une tournée. Jean-Mathieu Pernin les a rencontrés.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"Zapping
amazing", un titre qui sonne comme une soirée étudiante, où les plus
jeunes viennent s'encanailler en amenant de l'alcool sous le manteau et où l'on
fume dans les toilettes. Le patronyme des intervenants
résonne lui aussi comme une soirée de lycée puisqu'ils se présentent uniquement
sous leurs prénoms : Norman, Cyprien, Hugo, Kemar, Natoo...

Depuis le 5 février, huit
humoristes venus d'Internet (dont chaque vidéo atteint le million de vues
minimum), ont uni leurs forces pour faire un tour de France et réunir leurs
fans pour des soirées où se mélangent vidéo inédites et sketchs.

La scène comme récréation

L'année dernière, pour la
première édition, qui était uniquement parisienne, 3.000 personnes avaient
répondu présentes. Cette année, les web-humoristes ont enclenché la vitesse
supérieure en allant voir leurs fans dans six villes de France. Toutes les
dates affichent complet.

Pour Norman Thavaud, le
représentant le plus médiatique de la bande, "il s'agit d'un juste
retour des choses, après avoir rempli le Grand Rex, personne ne pouvait nous
refuser une tournée, c'est chose faite".

Le point commun entre ces sept
garçons et "la" fille est d'avoir fabriqué tout seul leur notoriété
en parlant du quotidien, jamais de politique mais plutôt du sexe, d'Internet,
et de rapport à l'autre.

Contrairement aux humoristes
allant de salles en salles pour tenter de rencontrer le succès, Norman et sa
bande ont profité du média Internet et de la facilité d'échanger leurs sketchs sur
smartphones. A les voir gambader sur scène en présentant leurs vidéos devant
un public hystérique, on se dit que la tentation du one man show n'est pas très
loin. Mais Norman ne se sent pas très à l'aise sur scène. En lui posant la
question, il fronce les sourcils et déclare être "un véritable addict
à Internet. C'est là que je suis né et la scène est une récréation pas vraiment
un fin en soi
".

Les web-comiques sont une
réalité

Du côté des professionnels de
l'humour on regarde d'un œil attentif l'évolution de ces jeunes pousses. Au
départ nul n'y croyait et puis le succès venant, ces nouveaux comiques sont
presque devenus respectables. Si Norman avoue avoir encore du mal avec ce titre
d'humoriste, les défenseurs de l'humour scénique les considèrent déjà comme des
collègues presque des concurrents. C'est le cas de Mustapha El Atrassi, adepte
du stand-up qui juge ce phénomène comme "un bienfait pour l'humour car
on ne peut pas accuser ces humoristes de pistons. Grâce à Internet tout le
monde peut embrasser cette carrière, au final, c'est toujours le public qui
tranche
".

Les web-comiques ne sont pas
un phénomène, ils sont une réalité. Prochainement, les deux plus populaires de
la bande, Norman et Cyprien, entameront le tournage de leur premier film intitulé
Le club .

Le "zapping amazing"
termine son tour de France, ce vendredi soir au Grand Rex à Paris.

(©)