Le plus France Info, France info

Le futur business du mariage homo

Ce mercredi après-midi, Vincent et Bruno vont se dire "oui" à la mairie de Montpellier. D'autres couples devraient suivre leur exemple dans les prochaines semaines. De nouvelles unions qui pourraient être de véritables aubaines pour les professionnels du secteur qui tentent de s'adapter à l'arrivée de cette clientèle.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Qui dit nouvelle clientèle dit nouveaux besoins. Pour pallier l'absence de cérémonie religieuse et donner un peu plus de solennité à  un simple passage en mairie, la cérémonie laïque est née.

Tout droit importé des Etats-Unis, ce nouveau concept connaît un petit succès en France depuis quelques années auprès des couples hétérosexuels. Emmanuel Carat, officiant de cérémonie laïque depuis cinq ans, s'attend à une forte demande des couples homosexuels ces prochains mois. "c'est une cérémonie personnifiée qui est tout à fait adaptée à leurs besoins , explique ce comédien professionnel, c'est un moment plus intime et émouvant qu'un simple passage en mairie" .  

Thierry Zak lui aussi a crée des modèles d'alliance spécifiques pour les nouveaux futurs mariés. Ce bijoutier parisien travaille depuis quelques années à des modèles modernes et stylisés.

C'est plus largement tout un secteur qui va devoir s'adapter à ces nouveaux couples et revoir quelques codes : adapter les figurines, les faire-part de mariage, les habits de mariés.

"On prévoit 5.000 mariages par an"

Les couples homosexuels, plus diplômés, plus urbains que la moyenne selon une enquête de l'Insee, souvent sans enfants à charge, ont aussi un plus fort pouvoir d'achat.

Le fondateur de Primeday l'a bien compris, en lançant cette plateforme Internet qui propose ses services aux futurs mariés homosexuels : trouver un weeding planner (un organisateur de mariages), un voyage de noces, des habits de mariés. Ce diplômé d'HEC a évalué le potentiel de cette nouvelle clientèle dans un marché qui pèse 4 milliards 500 millions d'euros : "Les deux premières années, on prévoit 7 000 mariages par an, au regard de ce qui se passe à l'étranger et ensuite 5 000. Et on table sur un budget moyen 50% plus élevé que pour les hétéros soit entre 25 000 et 30 000 euros par mariage ", explique ce jeune entrepreneur.

5.000 mariage par an et autant de divorces potentiels. Stéphane Colin y a déjà pensé, il a crée le site divorce-gay.com 

Beaucoup de professionnels espèrent à demi-mot que ces nouveaux mariages vont rajeunir et redynamiser le secteur. L'an dernier 241 000 unions ont été célébrées en France c'est 20% de moins qu'il y a 10 ans. 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)