Le pitch start-up, France info

Le pitch start-up. "Onecub" veut nous aider à protéger nos données personnelles

La startup Onecub, basée à Calais et à Station F (programme d’incubation Facebook), propose un outil de "portabilité des données"dans le cadre du futur règlement RGPD, règlement général sur la protection des données.        

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Olivier Dion, fondateur de la startup Onecub
Olivier Dion, fondateur de la startup Onecub (JC/RF)

Un outil de "portabilité des données" dans le cadre du futur règlement général sur la protection des données a été conçu par Olivier Dion, fondateur de Onecub. Il est l’invité du Pitch start up. 

Qu’est-ce que la portabilité des données ?

Olivier Dion : "C’est un nouveau droit du Règlement Général sur la Protection des Données Personnelles (RGPD), qui va permettre aux utilisateurs de récupérer leurs données afin de les transférer d’une plateforme à une autre".

Que propose Onecub ?

Olivier Dion : "Onecub permet aux clients de transférer leurs données personnelles à l’aide d’un bouton sur n’importe quel site. Par exemple : cela permet d’exporter son historique de courses en ligne de produits alimentaires vers une application de coaching diététique. Chaque utilisateur dispose ensuite d’un portefeuille qui lui permet de garder le contrôle de ses données personnelles ainsi que l’historique des autorisations accordées ou récusées".  

Cela concerne quel type de données ?

Olivier Dion : "Cela concerne aussi bien les données nominatives personnelles (nom, adresse, numéro de téléphone, etc.) que les données d’utilisation (adresse IP, visites d’un site Web, achats en ligne, etc.)".

Olivier Dion, fondateur de la startup Onecub
Olivier Dion, fondateur de la startup Onecub (JC/RF)