Le pitch start-up, France info

Le pitch start-up. L’appli qui permet aux diabétiques de contrôler leur alimentation

La start-up française Diet Sensor a mis au point une application mobile, couplée à un capteur électronique, qui permet de connaître la composition des aliments.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Astrid Bonasse, co-fondatrice de Diet Sensor
Astrid Bonasse, co-fondatrice de Diet Sensor (JC)

Astrid Bonnasse, cofondatrice de Diet Sensor, est l’invité du Pitch Start-Up.

Le Pitch

Diet Sensor est une application mobile qui permet de contrôler la composition des aliments. Cette innovation s’adresse en priorité aux personnes diabétiques mais également à toutes les personnes qui souhaitent surveiller ce qu’elles mangent dans le cadre d’un régime alimentaire.

Comment ça marche ?

Diet Sensor fonctionne à l’aide d’un scanner électronique, mis au point par des chercheurs israéliens, qui permet de connaître la teneur en glucides, lipides et protides de n’importe quel type d’aliment. Le système utilise le procédé dit de spectrographie de masse. Il suffit de poser le scanner sur l’aliment quelques secondes pour en connaître la composition. Pour les aliments complexes ne pouvant pas être scannés, comme les plats cuisinés, l’application propose une base de données permettant d’évaluer manuellement leur composition.

Le scanner à spectrographie de masse posé sur une tablette de chocolat
Le scanner à spectrographie de masse posé sur une tablette de chocolat (JC)

Pourquoi cette idée ?

Astrid Bonasse et son mari ont eu l’idée de cette invention après que leur fille a été diagnostiquée diabétique de type 2 dans son enfance. Ils ont abandonné leurs emplois respectifs pour se lancer dans cette aventure entrepreneuriale. L’application Diet Sensor vient de sortir sur l’App Store.

Astrid Bonasse, co-fondatrice de Diet Sensor
Astrid Bonasse, co-fondatrice de Diet Sensor (JC)