"Pâques" : un week-end pour se retrouver entre générations autour d'une table, en famille le plus souvent

Le week-end de Pâques est un moment festif lié aux religions mais aussi, pour beaucoup, l’occasion d’une cuisine de partage en famille, ponctuée par des desserts en chocolat.
Article rédigé par Bernard Thomasson, Thierry Marx
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le chocolat a pris le dessus dans la tradition culinaire de Pâques : ici les créations d'Hugues Petitdider, maître-artisan chocolatier en RHône-ALpes (CATHERINE AULAZ / MAXPPP)

C'est une tradition bien ancrée dans de nombreuses religions, Pâques est l'occasion d'un moment de spiritualité et de rencontres et, par prolongement, de partage autour d'une même table, en famille le plus souvent. Le chef étoilé Thierry Marx en est convaincu, même s'il admet que "le côté religieux et spirituel a été un peu rattrapé par la commercialisation, en particulier autour du chocolat". Pâques est aussi, à ses yeux, une envie de nous rassembler et de cuisiner des choses à déguster en commun.

Dans une grande partie du monde, Pâques reste un moment à part, pour prendre le temps de préparer un repas festif. Certains plats sont incontournables, comme l'agneau pascal en Grèce ou en France, le salami en Italie, et l'œuf dans de nombreux pays. Sans oublier le chocolat en dessert, qui appartient désormais au décorum.

Des merveilles de l'artisanat

"La France a tout de même une vraie attractivité avec ses fondeurs de chocolat, concède Thierry Marx. Nous avons des merveilles de l'artisanat qui nous sont enviées dans le monde entier. Il faut mettre en valeur ce savoir-faire."

Et comme conseil de repas pascal, notre chef suggère des œufs brouillés avec des champignons de Paris, des petites côtelettes d'agneau accompagnées des premiers légumes de printemps, et les friandises en chocolat que les enfants auront su dénicher dans le jardin ou les recoins de l'appartement !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.