Le monde est à nous, France info

En Allemagne, mise en vente des "vins de crue" pour sauver les vignerons

Trois semaines après les inondations meurtrières qui ont frappé l’ouest du pays, les vignerons du secteur touché ont décidé de mettre en vente les bouteilles de vin qui n’ont pas disparu. Recouvertes de boue, les bouteilles sont vendues pour aider à la reconstruction de la région.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des bouteilles de vin recouvertes de boue récupérées des inondations de l\'initiative \"Flutwine\" (vin d\'inondation) à Bad Neuenahr-Ahrweiler (Allemagne) le 30 juillet 2021.
Des bouteilles de vin recouvertes de boue récupérées des inondations de l'initiative "Flutwine" (vin d'inondation) à Bad Neuenahr-Ahrweiler (Allemagne) le 30 juillet 2021. (BERND LAUTER / AFP)

Seriez-vous prêt à acheter une bouteille de vin pleine... de boue ? De prime abord non. Une bouteille salie par la boue c’est loin de l’image des grands crus des tables gourmandes. Une bouteille recouverte de boue, c’est sale. Mais si l’on vous donne le nom de cette bouteille sale, "Flutwein" "le vin des inondations" ou "vin de crue", elle prend une tout autre saveur avant même que vous l’ayez ouverte. Parce que ce vin-là, est un survivant. C’est une initiative des restaurateurs locaux et l’association des vignerons de la région d’Arh, en Allemagne. 

Les inondations dévastatrices de juillet ont tué 187 personnes, dévasté les maisons et les caves. Des milliers de bouteilles stockées ont été emportées par les flots. Sur les 50 entreprises viticoles, toutes ont été plus ou moins touchées et 10 à 20 d’entre elles ont été totalement détruites, selon Peter Kriechel, président de l'Ahrwein Verein, l’association locale des vignerons. Entre 5% et 10% des vignes de l’Ahr ont été détruites et surtout, les machines, les bâtiments d’exploitation ont été endommagés.

#Flutwein from Daniel Koller on Vimeo.

Le contenu est noble mais l’emballage est boueux

L’association de vignerons a décidé de les chercher et a récupéré dans la boue 300 000 bouteilles, d’une valeur "hautement symbolique". Après avoir retrouvé les bouteilles, ils ont ensuite décidé de les vendre telles quelles, entre 10 et 500 euros. On peut les acheter en ligne et plus de 2,4 millions d’euros ont déjà été récoltés. Tout l’argent est reversé aux "entreprises familiales dans les domaines de la viticulture, de la gastronomie et du tourisme" pour la reconstruction de ces secteurs. La région d’Ahrweiler est connue en Allemagne pour son pinot noir. Elle attire d’ailleurs chaque année des touristes. Et pour ceux qui se posent la question, ce n’est pas toxique. Avant que les bouteilles ne soient envoyées aux acheteurs, la boue a été testée en laboratoire pour vérifier qu’elle n’est pas contaminée.

Six milliards d’euros de réparation

Même si ce genre d’initiative redonne de l’espoir aux vignerons et aux habitants, la reconstruction est loin. Il faut déjà déblayer les rues. Le torrent qui a dévalé dans la vallée de l’Ahr a tout emporté sur son passage. Et aujourd’hui, trois semaines après, des montagnes de déchets s’entassent près des villages. La déchetterie locale n’a plus de place. 70 000 tonnes de détritus sont déjà arrivées, l’équivalent d’un an. Tout est à jeter : les meubles brisés, les appareils rouillés, les canapés déchirés. Et selon les autorités, la moitié seulement a été dégagée des rues.
L’Etat allemand a débloqué une enveloppe d’urgence de 400 millions d’euros après les inondations. Cette semaine, le ministre allemand des Finances a indiqué que la reconstruction des pires inondations qu’a connu le pays coûtera au moins six milliards d’euros.

Des bouteilles de vin recouvertes de boue récupérées des inondations de l\'initiative \"Flutwine\" (vin d\'inondation) à Bad Neuenahr-Ahrweiler (Allemagne) le 30 juillet 2021.
Des bouteilles de vin recouvertes de boue récupérées des inondations de l'initiative "Flutwine" (vin d'inondation) à Bad Neuenahr-Ahrweiler (Allemagne) le 30 juillet 2021. (BERND LAUTER / AFP)