Le monde d'Elodie, France info

Paul Personne : "On se trimbale sur une espèce de fil invisible et l'important, c'est d'essayer de rester debout"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, le chanteur et musicien Paul Personne.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Paul Personne en concert.
Paul Personne en concert. (CYRIL FRIONNET/MAXPPP / MAXPPP)

Il est considéré comme l'un des plus grands guitaristes de rock français, Paul Personne a sorti le 31 mai son dernier album Funambule. Il explique pourquoi avoir choisi ce nom pour son nouveau disque : "J'ai senti qu'on se trimballait comme sur une espèce de fil invisible et que l'important, c'est d'essayer de rester debout. Mais j'ai vu pas mal de gens tomber d'un côté comme de l'autre et je me suis dit qu'il fallait que je fasse gaffe, que cela pouvait m'arriver à moi aussi."

De l'accordéon à la guitare

La musique est une tradition dans la famille de Paul Personne. Le chanteur a été bercé par les tubes de Dalida, des Compagnons de la Chanson et de Charles Aznavour à la radio. "Mon père jouait de l'harmonica et de l'accordéon, c'était très amateur. Mes parents écoutaient pas mal la radio, je me souviens d'une grosse radio à lampe qui m'a servi de premier ampli quand j'ai eu 14 ans, au grand dam de mes parents." 

Paul Personne commence la pratique de la musique avec un accordéon, que son père lui achète chez le boulanger près de chez eux : "Je me retrouve avec ce machin entre les pattes et je ne sais absolument rien en sortir." Ce sera finalement la guitare et le rock, vers ses 11 ou 12 ans, qui séduiront réellement le chanteur.

Le déclic, ça a été Johnny Hallyday dans un émission où il se roule par terre avec sa guitare. J'ai été subjugué par ça.

Paul Personne

à franceinfo

Parmi les meilleurs souvenirs de la carrière du rockeur : l'invitation de son idole, Johnny Hallyday, sur la scène du Parc des Princes, avec Eddy Mitchell. "C'est une sorte de boucle qui était bouclée. Je n'avais même pas le trac. Ce qui comptais pour moi, c'était ces deux mecs autour de moi, qui ont toujours été bienveillants."

Paul Personne en concert.
Paul Personne en concert. (CYRIL FRIONNET/MAXPPP / MAXPPP)