Le monde d'Elodie, France info

Oxmo Puccino a "l’impression d’ouvrir une nouvelle page blanche"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo, et se confie. Aujourd'hui, le rappeur Oxmo Puccino nous parle de son nouvel album La nuit du réveil, disponible depuis le 6 septembre. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Oxmo Puccino, le 22 juillet 2016 à Perpignan. 
Oxmo Puccino, le 22 juillet 2016 à Perpignan.  (MICHEL CLEMENTZ / MAXPPP)

La légende du rap français est de retour avec La Nuit du réveil, un retour aux fondamentaux qui va faire plaisir aux adeptes du rap conscient. Au programme : maniement de la plume irréprochable, flow doux, calme posé et timbre qui caractérise si bien ce poète des mots.

20 ans après son premier album

"Cet album est pour moi, le commencement d'un nouveau chapitre. L'année dernière, j'ai fêté les vingt ans de mon premier album 'Opera Puccino', et je me suis rendu compte que tout ça passait en un claquement de doigts. C'était l'occasion de tourner une page et d'ouvrir une nouvelle page blanche", explique le rappeur.

Malgré le succès, le chemin n'a pas toujours été simple pour cet artiste respecté aujourd'hui par le milieu de la musique, pour son talent d'écriture et cette manière si unique d'exprimer ses sentiments et sa mélancolie. "Avant de penser positif, je pensais tout le contraire et ça n'a jamais marché. Le jour où j'ai choisi le chemin de la lumière, ça a marché tout de suite. Je me dis que je n'ai pas eu tort de croire, de continuer. Je retiens la chance que j'ai eue d'être entouré constamment. Ce que je retiens surtout de mon parcours, ce sont les personnes que j'ai rencontrées."

J'ai eu la chance que ce soit tombé sur moi.

Oxmo Puccino

à franceinfo

Oxmo Puccino

La double culture comme richesse

Très inspiré par sa mère et par son enfance marquée par la richesse de sa double culture, l'artiste se confie. "Je dirais que c'est une femme (ma mère, ndlr) très particulière et que j'ai eu la chance que ce soit tombé sur moi. Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir une mère, d'avoir grandi avec et de l'aimer autant. J'ai passé mon enfance entre le Mali, parce que mes parents ont toujours été très attachés à la famille, et ce Paris du 19e arrondissement."

C'est aussi pendant cette enfance que le rappeur va tomber amoureux de la musique et plus spécifiquement de la culture hip-hop. "J'ai onze ans quand je découvre le hip-hop. J'y ai trouvé une identité, une passion multiple, car on pouvait dessiner, danser, parler, écouter de la musique. C'était un univers à part entière, un monde dans lequel on pouvait passer toute sa vie, tout de suite."

Le virtuose du maniement des mots rappelle aussi, au micro d'Élodie Suigo, que finalement, son meilleur remède reste les mots. "Les mots sont le meilleur des médicaments. Ceux que j'ai lus, ceux que j'ai entendus, ceux que j'ai compris et ceux que j'ai partagés." Le nouvel album d'Oxmo Puccino, La nuit du réveil, est disponible depuis le 6 septembre.  

Oxmo Puccino, le 22 juillet 2016 à Perpignan. 
Oxmo Puccino, le 22 juillet 2016 à Perpignan.  (MICHEL CLEMENTZ / MAXPPP)