Cet article date de plus d'un an.

Le monde d'Elodie. Louis Chedid : "Des moments pour être face à soi-même et faire peau neuve"

écouter (2min)

Le chanteur, qui s'apprêtait à partir en tournée avec un nouvel album, "Tout ce qu'on veut dans la vie", partage son temps entre lien familial et réflexion personnelle.

Article rédigé par
Elodie Suigo - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Louis Chedid, auteur-compositeur-interprète, écrivain et réalisateur. (JEAN-CHRISTOPHE BOURDILLAT / RADIO FRANCE)

Elodie Suigo : Hier soir notre président a annoncé un confinement de 15 jours et il a parlé de guerre. Comment l’avez-vous ressenti ?

Louis Chedid : Nous sommes en guerre contre un virus, nous sommes en situation de nous replier chez nous et de ne plus en sortir ou d’en sortir ou d’en sortir le moins possible. Je n’ai pas envie de polémiquer sur les mots, je pense que c’est une situation tellement complexe et tellement inédite, ça doit être tellement difficile à gérer, de savoir quoi faire exactement ; c’est la première fois que ça arrive !

Comment vivez-vous ce confinement ?

 Je suis parti de Paris, comme beaucoup de gens je crois, je n’avais pas envie de rester à Paris alors je suis parti dans le Sud où j’ai la chance d’avoir un endroit. Alors évidemment, ce qui est agréable, c’est qu’il y a la nature autour, il y a des oiseaux, il y a des arbres, il y a la vie qui bouge autour de nous. Moi je respecte complètement ça, le confinement, parce que je n’ai pas envie de l’attraper d’abord, évidemment mais surtout de le filer aux autres ! Je trouve que c’est vraiment pas si complexe à observer. Il faut changer ses habitudes mais ça permet de faire des choses... D’abord de se retrouver en face de soi-même, ce qui n’est pas courant, c’est une contrainte et une obligation...

On revient à l’essentiel et comment communiquez-vous avec les autres, vous qui avez une famille très soudée ?

Il y’a quand même des moyens ! Moi, j’adore Skype ou FaceTime ; tout ce qui est Visio conférence et donc on se fait ça. On a plutôt tendance à s’appeler comme ça que seulement par le téléphone, donc on se voit, on se parle, on échange, on rigole, on analyse la situation évidemment, parce que dans la famille, il y en a qui sont plus angoissés que d’autres, donc on essaie de rassurer.

 Êtes-vous angoissé ?

Non, bizarrement et je crois que c’est difficile... On a reproché aux Français de ne pas réagir assez vite et de ne pas être assez disciplinés, etc... J’aimerais dire que c’est une chose tellement iréelle que je peux comprendre qu’il y ait eu un petit moment de latence mais maintenant j’ai l’impression que tout le monde est au taquet là dessus mais même aujourd’hui j’ai du mal àme dire qu’on est dans une situation pareille ! Il faut s’habituer à la chose, ce n’est pas naturel. Je pense que si on observe les consignes à la lettre, les choses vont se résorber.

Votre album vient juste de sortir ; Tout ce qu’on veut dans la vie, il a été salué par tout le monde, par la critique, le public, mais votre tournée est mise en suspens, comment vivez-vous ce chômage technique ? 

On était en train de répéter et tout s’est arrêté mais c’est une goutte d’eau par rapport à la complexité de la chose, je relativise complètement. Je le vis comme un moment suspendu, je ne dis pas que ça me fait plaisir, car j’attendais ce moment de remonter sur scène et de revoir les gens, surtout que j’étais très content de repartir, comme tout le monde bien sûr mais après, je pense que ce sont des moments où on peut profiter de lire des choses et c’est 15 jours ou un mois, personne ne sait combien de temps ça va durer, pour faire peau neuve. Je pense qu’on peut profiter de ces moments là pour arrêter et se mettre sur pause et puis regarder autour de soi et se dire "Voilà qui je suis, voilà où je vais, voilà ce dont j’ai vraiment envie", se poser ces questions qu’on n’a jamais le temps de se poser. En tous cas, moi je sais que ça va me faire du bien.

Avez-vous un livre à nous conseiller ? 

Je suis un amoureux inconditionnel d’Alexandre Dumas, donc, en 15 jours, on peut se lire les deux tomes de Monte Christo, par exemple. Pour moi, c’est un des très très grands livres, les pages se tournent les unes après les autres, les personnages sont inouïs, l’histoire est formidable, enfin c’est comme un thriller, vous ne pouvez pas le lâcher !

Un message d’espoir aux gens qui nous écoutent sur franceinfo ?

Je pense que ça va être un bouleversement dans la vie de l’humanité, on ne vivra plus avec la même vision des choses après ce cataclysme. Moi je vois une partie de l’humanité en sortir, comme d’habitude d’ailleurs après des moments de grand chambardement comme ça, en sortir beaucoup plus forts qu’avant, avec des valeurs plus fortes qu’avant.

Merci Louis Chedid. Je rappelle que vous venez de sortir un album, Tout ce qu’on veut dans la vie, je le recommande car ce sont des chansons qui font du bien, Et pour les dates de la future tournée, affaire à suivre..

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le monde d'Élodie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.