Le monde d'Elodie, France info

Axel Bauer : "J'ai failli mourir, c'est un rappel à l'ordre alors que le succès nous fait ressentir comme des surhommes"

Tous les jours, une personnalité s'invite dans le monde d'Élodie Suigo et se confie. Aujourd'hui, le chanteur Axel Bauer.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Axel Bauer sur la scène des Francofolies de Spa, le 21 juillet 2013
Axel Bauer sur la scène des Francofolies de Spa, le 21 juillet 2013 (YVES CARPENTIER / MAXPPP)

30 ans de carrière et toujours autant d'énergie : Axel Bauer fais la tournée des festivals cet été, et notamment l'ouverture du Cahors Blues Festival le 12 juillet. "La scène, c'est une façon pour moi de travailler la guitare, le chant, le rapport avec le public... J'ai besoin de la scène. D'abord je suis une bête de scène (rires)."

Avant d'être chanteur, compositeur ou même auteur, je suis guitariste. C'est aussi une barrière émotionnelle qui m'a permis de passer outre ma timidité pour aller vers les autres.

Axel Bauer

à franceinfo

La musique, il l'a découverte avec son père. "J'étais un enfant très sage, je dessinais, et lui me faisais écouter les grands pianistes. Puis un jour il est arrivé avec un disque des Who." C'est d'ailleurs à un concert de ce groupe mythique qu'il va lui dire une phrase qui va le marquer. "À ce concert, il y a eu un vrai mouvement de foule, et je pense qu'il a eu peur. Voyant qu'il n'allait pas pouvoir me protéger dans cette foule, il m'a dit 'Maintenant tu es seul' pour que je grandisse très vite."

Mon père a connu la guerre, c'était le speaker de radio Londres. Il avait 20 ans. C'était un gamin qui avait envie de vivre, de jouer du jazz, mais qui est dans une réalité où on se demande si on sera encore là demain

Axel Bauer

à franceinfo

Sa carrière va décoller, et en 1988, au Festival du Val d'Isère, il va frôler la mort. "Gainsbourg était en train de jouer un blues, il y avait une atmosphère un peu bizarre. On vient me voir en me demandant si je voulais jouer un truc, je n'avais pas très envie, il n'y avait pas trop d'ambiance. J'y vais finalement, je prends la guitare, et je m'électrocute avec le courant qui était mal branché. C'est un sacré rappel à l'ordre, le succès nous fait ressentir comme des espèces de surhommes, et là le surhomme que j'étais était quand même vachement diminué."

Depuis, Axel Bauer est de nouveau en forme, et il sera sur la scène du Cahors Blues Festival le 12 juillet.

Axel Bauer sur la scène des Francofolies de Spa, le 21 juillet 2013
Axel Bauer sur la scène des Francofolies de Spa, le 21 juillet 2013 (YVES CARPENTIER / MAXPPP)